House of the Dragon S01E06 : La Haine Qui Se Forge

Haine

La douleur est transperçante et éreintante. « Poussez ! » intiment les nonnes. « Respirez ! Et poussez !!! ». « Ça a beau faire trois fois … » contemple Rhaenyra alors qu’on lui remet son petit garçon dans les bras. « Je peine toujours à imaginer l’horreur que vous avez vécu ce jour-là, mère ». […] À peine son bébé né que la princesse se voit convoquée par la reine. « Maintenant ??? » peine à y croire Laenor. « Elle veut le voir ». « Alors je t’accompagne ». « J’ose l’espérer » souffle Rhaenyra tandis que son mari lui tient le bras. « Je suis tellement heureux de ne pas être né femme » soupire Laenor. « La douleur… » vocifère Rhaenyra en son for intérieur. « Cette maudite douleur !!! ». Il faut croire que la haine de Alicent à son encontre n’a pas frémi d’un iota. […] « Alors voilà mon petit-fils » se réjouit Viserys. « Un prince en bonne santé ! Redoutable cavalier en devenir ». « Quid de son nom ? » s’enquiert faussement Alicent. « Joffrey » répond Laenor. « Il s’appellera Joffrey ». Ainsi la Danse des Dragons se poursuivit.

Rhaenyra a déjà eu trois enfants ?! Et pas de Laenor mais de Ser Harwyn Breakbones ! Je n’aurais jamais pensé que lui et Rhaenyra finiraient ensemble ! Et, fichtre, quelle sensation de perdition face à cette ellipse de 10 ans (et plus ?) ! Que de nouveaux arrivants ! Quelle densité narrative ciselée à la perfection. J’ai déjà un petit affect qui se développe pour Aemond, le sans-dragon, et Helaena, la fan d’insectes, ahah. Et que dire de l’union entre Laena et Daemon qui semblaient bel et bien s’aimer malgré tout ! Deux filles pour l’heure dont cette rêveuse de dragon au potentiel certain. De fait, il y a énormément de choses que j’adore dans cette nouvelle phase. L’émergence d’une nouvelle Triarchy aux cotés du Prince Qoren Martell de Dorne. La haine vivace qui s’étend au-delà de Rhaenyra et Alicent avec Criston (toujours aussi idiot), Harwyn et leurs apprentis.

Haine

En parlant de Sire Harwyn, inutile de préciser la colère qui repose en moi. Son sens de l’honneur, sa volonté farouche de protéger Rhaenyra et ses enfants… L’opposé du incel frustré qu’est Criston. Il aura à peine eu le temps d’être un fav que le voilà envolé parmi les morts. Ce Larys est décidément odieux comme jamais. Et non content de devoir composer avec un drame, voilà que celui de Laena l’accompagne derechef. Le peu qu’on aura vu d’elle fut étincelant, brave et admirable. Décidément, House of the Dragon est la série 2022. Sans forcer le moins du monde.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Habz
Habz
2 mois il y a

Comme quoi, quand il se base sur les écrits de Georges RR Martin, les séries game of thrones sont des dingueries. C’est dès qu’il s’éloigne des romans que ça part en cacahuètes. Jusqu’à présent, cette série là a fait un sans faute. Chapeau ! Tout est maîtrisé, on retrouve les sensations des six premières saisons de game of thrones

Habz
Habz
2 mois il y a
Répondre à  Faël Isthar

La saison 4 etait un de mes préférés avec Oberyn Martell, empoisonnement de Joeffrey, le procès, etc… Tous les épisodes étaient top sauf le 5eme. La saison 5 et la 6 restaient excellent. La saison 7 a connu une vraie baisse en terme de qualité même si elle était largement regardable. La série fini par rattraper le roman. Et George RR martin n’était pas pret à divulguer la suite de son roman (meme pour finir la série TV)

Dernière modification le 2 mois il y a par Habz