House of the Dragon S01E01 : La Dynastie Targaryen

Dynastie Targaryen

Au premier siècle de la Dynastie Targaryen, la santé du Vieux Roi, Jaehaerys, était déclinante. En ces temps, la Maison des Dragons était au sommet de sa gloire. Surplombant ses comparses avec une simplicité déconcertante du fait des dix dragons adultes sous son joug. Jaehaerys avait régné durant 60 années sur les Sept Royaumes en y apportant une certaine prospérité. Hélas, à son compte personnel, ses deux fils avaient succombé aux troubles éparses de la vie. De fait, sa succession était trouble et en an 101, un Grand Conseil fut invoqué en vue de choisir un héritier. Plus d’un millier de seigneurs firent le trajet jusqu’à Harrenhal. Quatorze revendications de succession furent entendues mais seulement deux furent considérées. À la gauche de Jaehaerys, la Princesse Rhaenys Targaryen, l’ainée. À sa droite, son plus jeune cousin, le Prince Viserys Targaryen, le mâle ainé. « Sur ce, il est l’heure d’écrire un nouveau chapitre ». À la gloire des Dragons de Feu.

Dynastie Targaryen

Cette histoire débute lors de la neuvième année du règne de Viserys. Et 172 ans avant la mort du Mad King, Aerys, et la naissance de sa fille, la princesse Daenerys. C’est peu dire que les dernières saisons de GoT à partir de la cinquième m’ont déçu. Tout particulièrement la huitième et dernière. J’ai mis du temps à l’accepter mais le fait est que la trame fut bâclée à la vitesse Grand V. Ça et le manque de profondeur inhérent à la mise au rebut de George R.R. Martin à partir de la S05. Bref ! Ce premier épisode fut à la fois riche en informations et… plutôt bon. Que ce soit au niveau de l’intrigue avec cette guerre de succession latente à même la Dynastie Targaryen ou la direction artistique d’ensemble.

Les costumes, notamment, sont très réussis. Et la cinématographie m’apparait à la hauteur des ambitions malgré des effets spéciaux pas toujours au sommet. Les dragons sont ceci-dit splendides et, à cet égard, la cérémonie funèbre fut courte et marquante. Coté bande originale, le fait que Ramin Djawadi soit à nouveau de la partie ne peut qu’être bien accueilli. Eu égard à l’ambiance, la noirceur de l’âme humaine si inhérente à Game of Thrones est de nouveau de la partie. De même que sa magie et sa grandeur, « La Chanson de Glace et de Feu ». Le Rêve d’une Dynastie Targaryen intacte après le Long Hiver.

Dynastie Targaryen

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires