Haikyū!! Tome 42 : Que Deviendrons-Nous Demain ?

Demain
Demain

« Je vais l’accompagner ! » se décide Makoto Shimada. « Oui, s’il te plaît » répond Saeko Tanaka. « Je te confie Shoyo ! ». « Et moi Karasuno ! ». Car ils vont en avoir besoin maintenant que l’un des moteurs de l’équipe s’est vu contraint de quitter le terrain. « Ha la la… » soupire l’ancien coach de Karasuno, Ikke Ukai, avec nostalgie. « Que serait un printemps sans rebondissements ? ». « Si j’affirme que tous nos attaquants ont du talent… » déclare Tobio Kageyama avec un mélange de gravité et de solennité. « J’ai raison ou pas ? ». Oui, il ne peut qu’avoir raison. Les paroles d’un individu sincère et plein de sang-froid touchent toujours ceux à qui elles sont destinées. « Pardon pour le remue-ménage » s’excuse le capitaine Daichi Sawamura. Que le match reprenne ! « Concentrons-nous sur aujourd’hui avant de nous projeter sur demain ».

Probablement le tome le plus bouleversant de la saga Haikyu. J’ai cru jusqu’au bout à une victoire de Karasuno en dépit de l’absence de Shoyo Hinata. Le speech de Kageyama quant à la confiance absolue qu’il a envers ses camarades. La résolution sans failles de Sawamura à aller jusqu’au bout en dépit du manque d’expérience. La flamme éternelle de Ryonosuke Tanaka. La force écrasante de Asahi Asumane. De quoi sera fait demain ? Impossible de répondre sereinement à cette question sans se concentrer pleinement sur l’instant présent.

Haruichi Furudate a toujours eu une approche qui se voulait la plus réaliste possible de son manga. Tout en composant adroitement avec les règles du shonen qui veulent que l’on assiste à une succession de victoires aussi étincelantes qu’incroyables de la part du héros et ses acolytes. Ici, en l’occurence, Hinata et les autres corbeaux. Je me souviens avoir été surpris lors de la défaite de Karasuno face à Aoba Johsai. Tout en me disant par la suite que les volatiles de malheur ne connaitraient plus jamais la défaite. Certifiés de remporter le Printemps Interlycées. Ho, combien j’avais tort.

Comme le dit Sawamura après la rencontre : « Ce n’était pas une défaite sur le fil mais une grosse déculottée ». Pour tout vous dire, je ne suis même pas certain quel les corbeaux l’auraient remporté si Hinata et Tsukishima avaient tenu le coup. Sur le papier et sur le terrain, Kamomedai a conservé une longueur d’avance tout du long.

D’ailleurs, si je devais citer le personnage m’ayant le plus marqué durant cette belle aventure, ce serait probablement Sawamura. Je me reconnais dans son tempérament calme et sa ténacité de fer. Et je l’admire dans ce leadership naturel qu’il renvoie en toutes occasions. Sans nul doute le pilier des corbeaux en dépit des monstres qui l’entouraient, ahah. Le propulseur de nos perdants ! Quelle sacrée odyssée ce fut.

Demain
Demain
Demain
Demain

Le seul gros reproche que j’ai à faire est de ne pas savoir ce qu’il s’est passé ensuite ! On sait que Itachiyama, le précédent vainqueur du Interlycées, a dû s’incliner en quart de finale face à Inubushi  Higashi. Mais quid de la suite ? Comment s’est débrouillé Fukurodani qui était parvenu à se qualifier en demi-finale ? Ont-ils remporté le tournoi ? Nous allons devoir prendre sur nous et espérer que Furudate réponde à cette question durant cette première et ultime ellipse. Quand « Demain » se transforme en « plusieurs années ».

Demain
Demain

Au moins apprenons-nous que Karasuno dût ployer face à Date Kogyo lors du tournoi inter-lycées de la nouvelle année scolaire. Avant de perdre face à Inarizaki et les frères Miya à l’issue du troisième tour du printemps interlycées. « Et puis, lors de notre dernière participation au printemps, nous avons atteint la demi-finale et joué sur le court central pour la toute première fois ». Itachiyama les vaincra mais Karasuno parviendra tout de même à monter sur le podium.

Demain

Et nous voilà désormais au Brésil avec un Shoyo Hinata désireux de prendre une nouvelle direction, le Beach Volley ! Dans l’optique de revenir plus fort sur le terrain concret du volley ball. Nous sommes en 2016 et quatre années se sont écoulées depuis le départ de Sugawara, Sawamura et Asumane. Voir Hinata traverser une passe difficile, perdu dans ce nouvel environnement et cela alors que Tobio fait ses premiers pas en tant que passeur chez l’équipe allemande des Schweiden Adlers a de quoi peser au moral. « Et si demain n’était pas comme on l’espérait ? ». Mais pourquoi se poser cette question quand on n’en a pas la moindre idée ? Pourquoi ne pas continuer à entretenir l’espoir d’aller au bout des choses ?

Demain

Revoir Toru Oikawa de Aoba Josai m’a plus ravi que ce à quoi je m’attendais, ahaha. Lui qui, un peu comme Hinata, a décidé d’emprunter une voie différente en intégrant la ligue d’Argentine. Quitte à risquer beaucoup au passage. Lui qui doutait de vouloir continuer le volley, son coach a su lui faire ouvrir les yeux. « Tu ne fais que prétendre d’avoir atteint les limites de tes capacités alors que les plans technique, physique et mental, tu peux encore largement progresser ». Attendons d’avoir tout donné et fait tout ce qui est en notre pouvoir pour réaliser nos rêves avant de nous plaindre de ne plus pouvoir progresser.

Demain
Demain
Demain

« Continuer d’avancer avec la conviction que l’on vaut mieux que ça est à n’en pas douter un chemin plus pénible et douloureux que celui qui renonce en se disant que de toute façon, on n’a rien d’un génie ». Ce dernier arc de Furudate est à la fois audacieux et passionnant. Lui-aussi, comme Hinata et Oikawa, a choisi de prendre un risque avec une ellipse si soudaine. Les mangas ont toujours été une source d’inspiration pour moi et mes rêves incensés. Typiquement grâce à ce genre de tome ! Et vous, perdant(e)s d’aujourd’hui, que deviendrez-vous demain ?

Demain
Demain
Demain
Demain
Demain
Publié le
Catégorisé comme Mangas Étiqueté

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires