Mangas Sakamoto

Published on février 27th, 2019 | by Faël Isthar

0

Gintama Tome 54 : Le Commerce Du Bonheur

Sakamoto

« Sakamoto était aussi comme ça, autrefois ? » demande Mutsu, vice-capitaine du Kaientai, à Gintoki. « Hmm… » réfléchit t-il. « En tout cas, la première fois qu’on l’a rencontré, c’était déjà un crétin fini ». Soit l’époque où Gin fricotait avec Kotaro Katsura et Shinsuke Takasugi au sein du Mouvement Jôi. Rébellion visant à protéger les humains des sinistres Amanto. « C’était le bon vieux temps… » poursuit Gintoki. « Sakamoto est né à Tosa dans une famille aisée de commerçants. Bien connus dans la région, d’ailleurs. Puis ne voilà t-il pas que cet imbécile qui n’avait absolument rien dans le crâne s’est trompé d’itinéraire ». Lui qui était pacifiste et devait boucler un contrat s’est finalement joint au mouvement Jôi et a pris part à la guerre. « Tatsuma Sakamoto, le Dragon de Katsurahama… » se rappelle avec un brin de mélancolie Gintoki. « Dragon, mes fesses !!! ». Sur ce, il est temps d’aller secourir ce bon à rien au grand coeur. Car c’est bien grâce à cela que Sakamoto est parvenu à séduire les trois débiles et la belle Mutsu.

Sakamoto

Sakamoto

Sacré Sakamoto ! Sous couvert de commerçant sans scrupules, celui-ci ne cesse de vouloir sauver la veuve et l’orphelin. Pas étonnant que Mutsu se soit entichée de lui. Mutsu qui, on l’apprend ici, est une Yato ! Soit la même espèce extraterrestre que Kagura. Autant vous dire que vous n’avez pas intérêt à l’embêter… Je me demande d’ailleurs si elle connait, de par ses activités au Kaientai, le grand frère de Kagura, Kamui. Enfin ! Nul doute que nous reverrons les pirates-marchands dans de prochaines aventures. Et j’espère, un jour, avoir un arc flashback digne de ce nom sur le Mouvement Jōi et les relations tissées entre Gin, Sakamoto, Kotaro, Shinsuke mais aussi le mystérieux membre dont nous n’avons toujours pas vu le visage —> Tasuke Kurokono. Ça fait 54 tomes, tout de même. Il serait temps d’étoffer le background du héros, M. Sorachi !

Sakamoto

Sakamoto

Bref, assez parlé de Sakamoto ! Intéressons-nous à un gorille bien connu des lectrices et lecteurs —> Isao Kondō. Soit le capitaine « charismatique » du Shinsengumi qui n’a de cesse de harceler O-tae Shimura. Mais vu qu’il a bon fond… Le mini-arc qui lui est consacré nous permet d’ailleurs de comprendre à quel point Kondo est un bon gars. Lorsqu’il n’était qu’un singe et que Kozō Etekichi le prit sous sa coupe. Dans son sanctuaire, le petit Kondo apprit l’art de l’abnégation et de la persévérance. Jusqu’au jour où de sales types, furieux de voir que Kozō refusait de leur céder le terrain sur lequel se trouvait le sanctuaire, ont décidé de le brûler. « Il n’a plus donné de signe de vie depuis ce moment-là » se souvient Kondo. Et ça a duré 20 ans. Jusqu’à sa réapparition en tant que Robin des Bois du Kabuki. Volant aux créanciers sans coeur pour redistribuer aux miséreux. Évidement que Kondo ne pouvait pas l’appréhender !

Sakamoto

Sakamoto

Ça fait plaisir d’avoir un focus sur lui. J’ai toujours apprécié Kondo et la seule chose qui me gênait avec lui était son manque de développement. Quel est son passé ? Est-il fort ? Comparé à Hijikata et Okita, on serait tenté de répondre « Non », ahah. Me voilà désormais rassuré avec ce tome ! Dommage que le vénérable Kozō Etekichi nous quitte seulement quelque chapitres après nous avoir dit bonjour. Espérons que le Capitaine du Shinsengumi le rende fier depuis l’au-delà. Mis à part ces deux arcs, on appréciera les chapitres gag dédiés à l’improbable voyage dans le temps du trio à tout faire ainsi que les tentatives infructueuse de Shinpachi en tant que maitre de dojo. Il serait temps qu’il travaille son charisme et son autorité ! Autrement, il n’arrivera jamais à se faire respecter. Prends exemple sur le gorille du Shinsengumi, incapable !!!

Sakamoto

Sakamoto

7/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑