Sports

Published on février 4th, 2013 | by Faël Isthar

1

Finale du Super Bowl : Victoire sur le fil des Baltimore Ravens contre les San Francisco 49ers

4 heures et 14 minutes : l’événement incontournable des États Unis a une fois de plus donné lieu au spectacle sportif et médiatique que l’on était en droit d’attendre. Alors que les Ravens avaient démarré sur les chapeaux de roue, il s’en est au final fallu de peu pour que les 49ers ne leur arrachent la victoire. Et ce peut-être grâce (à cause ?) de la coupure de courant, que personne n’avait prévu, qui dura au final 35 bonnes minutes.

C’est à partir de la reprise que les 49ers se sont rebiffés et sont passés à cinq yards, cinq petits yards d’un touchdown qui les aurait fait entrer dans un come-back historique. Et si ce scénario a pu être évité, c’est principalement grâce à la performace du quaterback Joe Flacco et de ses mémorables 287 yards (11 touchdowns sur toute la saison) : son titre de MVP (Most Valuable Player) de la saison n’aura clairement pas été volé.

Un autre joueur à s’être démarqué sur ce match aura été le running back Ray Rice qui, grâce à son jeu, est parvenu à ne pas laisser le momentum engendré par les 49ers leur dérober la victoire. “Comment cela aurait pu en être autrement ? Ce n’est jamais joli. Ce n’est jamais parfait. Mais c’est nous. C’était nous aujourd’hui” s’est contenté de commenter le coach des Ravens, John Harbaugh,qui fait donc remporter le titre à son équipe pour la deuxième fois de son histoire.

Une fin de carrière dont on ne pouvait pas mieux rêver pour le légendaire Ray Lewis, déjà présent lors du premier sacre des Ravens en 2001, et qui restera comme l’un des meilleurs défenseurs de toute la NFL. Coté show, Beyoncé n’aura pas failli sa réputation en assurant une performance remarquable (feux d’article et compagnie) lors de la mi-temps du show : pas pour rien que Michelle Obama a tweeté  “Beyoncé fut phénoménale” ! La chanteuse a été ensuite rejointe par ses deux consoeurs, Kelly Rowland et Michelle Williams, le temps de reconstituer quelques minutes le fameux groupe des Destiny’s Child. Notons enfin les émouvantes prestations d’un chœur d’enfants issus de l’école primaire Sandy Hook du Connecticut (là où ont eu lieu les tragiques évènements de Newton) avec “America the Beautiful ainsi que la superbe interprétation de l’hymne national par Alicia Keys.

Tags: , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑