K-pop

Published on mai 20th, 2012 | by Faël Isthar

0

Pourquoi la K-Pop a t-elle détrônée la J-Pop ?

Il y a quelques années de ça, la J-pop régnait en maître chez nous. Mais depuis, la donne a changé et la K-pop semble s’être érigée en nouveau modèle et avoir effacé de la carte sa consœur japonaise.

Bah ça.. C’est simple, on entend quasiment plus parler de J-pop chez notre génération. Je me base sur mon Facebook par exemple où, 4/5ans avant, mon fil d’actualité était plein de clips du dernier Gackt ou Ayumi Hamasaki et où maintenant tout ça est remplacé par du Girls’s Generation du 2AM ou du Super Junior.

Par contre, fais gaffe à rappeler que la plupart de tes amis font partie d’une certaine cible. C’est-dire des adolescents/jeunes adultes passionnés par l’Asie de manière générale et ses tendances mainstream (mangas/anime, dramas, jeux vidéos, films etc). Ce n’est pas encore tout le monde qui est intéressé par la Kpop !

Moué. Et donc tu parlais de tendance. Là, clairement, la tendance est à la Corée du Sud. Musique davantage orienté vers un style U.S (alors que la Jpop reste dans un style bien japonais), chorégraphies cadencées au millimètre près, style vestimentaire et coiffures recherchés. Je pense que si on devait commencer à rechercher les raisons ayant expliqué ce revirement de situation, c’est là qu’il faudrait creuser.

C’est vrai que tout est bien organisé coté Corée et que les majors semblent avoir compris quel va être le prochain tube et comment l’exploiter au maximum. Mais ça le Japon aussi sait le faire. Là où les coréens se démarquent c’est que, contrairement au Japon, leur sponsoring à l’étranger est particulièrement présent. Alors que le Japon donne quant à lui une impression de non-ouverture.

Un exemple flagrant est le show récemment donné par les Girl’s Generation au grand journal de Canal+. Preuve que d’une, le phénomène est là et, de deux que la Corée du Sud supporte son exportation à l’étranger.

Oui mais non. Le Japon aussi fait pas mal d’efforts pour exporter ses artistes. Japan Expo où t’as des artistes jap qui viennent se produire ! Et là récemment t’as eu le concert d’Arc en Ciel au Zénith.

Ok mais clairement pas dans l’ampleur et la cadence affiché par la Corée du Sud. Parce qu’elle est peut être là la différence. Là où la j-pop est soutenue par ses majors, la K-pop est soutenue par ses majors ET le pays qui milite pour une exportation des valeurs coréennes.

C’est pas faux. Et je pense aussi que le style affiché par la J-pop, résolument japonais comme tu le disais, rencontre peut-être ses limites face à une K-pop qui a un style autrement plus occidental. Parce qu’entre ça :

et ça :

C’est pas tout le monde qui va être fan du style japonais qui peut paraitre assez niais et kitsch.

Après faut faire gaffe à pas tout mettre dans le même panier. Ton exemple d’ An Café appartient effectivement à un style kitch et survitaminé.  Mais de l’autre coté t’as un courant plus soft avec une Utada Hikaru qui te la joue autrement plus posée, a un style musical passe-partout et dont le clip n’est ni niais, ni kitsch.

Tu me prends par les sentiments avec cette chanson 😉 Bref, c’est certain que y a plusieurs courants mais tu nieras pas le fait qu’une bonne partie des clips et musiques japonaises ont un style qui ne convient pas à tout le monde. Là où la K-pop a déjà plus de chances de convaincre.

Oui oui, je tenais simplement à signaler que la Jpop, comme tout les courants musicaux, a plusieurs variantes ! Quoiqu’il en soit, une bonne chose est qu’il n’y a pas vraiment de guéguerre entre fans J-pop et fans K-pop. Pour la simple et bonne raison, si on met de coté la domination K-pop, qu’ils font à la base partie du même public et qu’ils peuvent donc aisément passer d’un coté à l’autre sans problème si l’envie leur vient.

Tags: , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑