« B*tch I’m Madonna » : Ou le Refus gênant de Vieillir

Si son clip avait été réussi, je n’aurais rien dit. Malheureusement, c’est loin d’être le cas. Entre la repompe de « Bad Blood » (qui n’était déjà pas fou), les roulages de pelles bisexuels et les sonorités horriblement électro, on a l’impression que Madonna veut se la jouer « Teen Party » alors que ça fait un moment qu’elle aurait dû passer à autre chose. Et peu importe qu’elle ait invité en featuring tout un parterre de people tout aussi prestigieux les uns que les autres (de Beyoncé à Kanye West en passant par Miley Cyrus et Katy Perry), Madonna ne convainc personne. Ou alors si peu.

B*tch-Im-Madonna-Clip-1

Pourtant, j’abhorre le fait de mettre des gens dans des cases du fait de leur âge, de leur genre, de leur sexualité ou qu’importe. Le problème avec elle, c’est qu’on a l’impression que tout est faux et qu’elle tente de se renouveler en surfant sur les tendances musicales actuelles et les codes vestimentaires qui s’y rattachent. Alors qu’elle devrait, au contraire, tenter de faire ce qu’elle a toujours fait par le passé : innover, rompre les codes et, surtout, faire preuve d’un minimum d’authenticité. Ce n’est pas en voulant copier les jeunes qu’on devient jeune mais en continuant fermement à être soi-même.

B*tch-Im-Madonna-Clip-2

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires