Boruto 247 : Une Montagne De Problèmes

Montagne De Problèmes

« Il faut venger Lady Seiren ! » ne cesse de vociférer Funamushi. « Il faut tuer Uzumaki Boruto !!! ». « Nous devrions battre en retraite » recommande son lieutenant. « Hors de question ! ». « Nous avons perdu beaucoup de camarades dans cette dernière bataille ! » persiste le lieutenant. « Nous ne pouvons nous permettre de perdre davantage d’hommes ! ». Aussi frustré soit-il, Funamushi ne peut qu’approuver en silence. Lui qui souffre également de grosses blessures internes suite au rasengan lancé par Boruto. « Bon sang !!! ». […] « Je n’arrive pas à croire qu’il soit mort… » peine à croire un ami d’enfance de Kagura. « Pourquoi ?! ». Mais l’heure n’est pas au deuil. Le village doit être reconstruit au plus vite. « Le silo a été détruit » annonce Iwabe. « Ce qui signifie que nous n’avons plus de nourriture pour tout le monde ». À peine aux commandes et Sarada commence déjà à perdre pied face à cette montagne de problèmes. « Réfléchis, Sarada… Réfléchis ! ».

Montagne De Problèmes

Le moment où Sarada demande à tous ses camarades de suivre ses ordres à la lettre parce qu’elle ne veut plus perdre qui que ce soit… Voilà le genre de scène qui cimente un peu plus l’ascension de Sarada vers son rêve d’être Hokage ! Du coté des Funato, il est intéressant de voir que la personnalité calculatrice et tactique de Isari déplait fortement à son père, Araumi. D’autant plus après la mort de Tenma et l’état critique de Seiren. « Dorénavant, nous les attaquerons de front ».

J’ai également apprécié la volonté des villageois de laisser leurs rations à l’équipe de Sarada ainsi que l’origin story de Hebiichigo. Née dans une décharge et contrainte de survivre dès le plus jeune âge. Le Pays de L’Eau est décidément bien plus exsangue que je ne le pensais. Là où des villages comme Konoha ou Suna ont pu se développer rapidement dès la fin de la 4e Guerre, d’autres comme Kirigakure ont dû composer avec une montagne de problèmes. Aussi bien culturels que socio-économiques.

Montagne De Problèmes

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine ! Le rythme lent de cet arc en agacera plus d’un mais pour ma part, cela me convient. Il faut dire que je suis Boruto depuis le premier épisode et que ces multiples longueurs font à mes yeux partie de l’ADN de l’oeuvre. Du character-building et world-building constant avec une noirceur de plus en plus marquée. Allez savoir si la dramaturgie s’apprête de nouveau à nous surprendre…

Publié le
Catégorisé comme Anime Étiqueté Boruto

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires