Bleach : La Guerre Sanglante De Mille Ans 12 – Amour & Raison

Raison

« Et ce sera tout ! » affirme Isshin Shiba alors qu’il rend son rapport au Commandant du Gotei 13, Genryusai Yamamoto. « Bien… » clame le vieillard. « Une sortie non-autorisée reste une violation mais ton action rapide a permis d’éviter bien des morts… Tu peux disposer ». « Merci, Commandant ! ». « Cela étant-dit… » poursuit Yamamoto. « Ton compte rendu ne parle que d’un Hollow inhabituel et de rien d’autre ». « Parce qu’il n’y avait rien d’étrange mis à part ce monstre ». Bien-sûr, en proférant ce mensonge, Isshin tenait avant tout à protéger celle qui lui avait sauvé la vie. Masaki Kurosaki, une Quincy. […] « Je me demande s’il va bien » s’interroge Masaki alors qu’elle erre dans ses pensées en plein cours. « Je me demande si elle va bien » se demande le concerné alors qu’il végète dans ses souvenirs de la nuit passée. « Ça lui a dû lui demander beaucoup de courage pour intervenir et mettre ainsi sa vie en danger ». L’occasion de la remercier ? « À ce moment-là, je savais bien que je franchissais la ligne rouge ». Mais ne dit-on pas que l’Amour a ses raisons que la Raison ignore ?

Raison

La liaison entre Isshin et Masaki me fait pas mal penser à Roméo et Juliette. Un amour interdit par la raison et pourtant… Il aura tout de même fallu le terrifiant génie de Urahara (j’avais totalement oublié qu’il avait été banni de la Soul Society) pour que Isshin s’engage à rester aux cotés de Masaki. En renonçant à sa vie au sein de la Soul Society et du Gotei 13. Et ses pouvoirs de Shinigami (le contre-pouvoir nécessaire à la hollowfication d’une humaine Quincy). La rapidité avec laquelle il a accepté et la simplicité de son raisonnement m’ont furieusement fait penser à Ichigo, ahah.

La tristesse amère de Ryuken devait être si profonde à ce moment-là. Une impuissance éternelle sauvée par l’amour inconditionnelle d’une jeune femme dévouée, Kanae Katagiri. Et puis, de fil en aiguille, deux couples se sont formées. Et deux enfants virent le jour. La scénique de Tite Kubo et l’adaptation du Studio Pierrot furent à nouveau impeccables. Ce passage dans le cinéma avec ce vieil homme comparant sa femme mourante au soleil. « Masaki était comme le soleil, illuminant et bouleversant tout ce qu’elle touchait… » révèle un père à son fils. « Et j’ai été indiciblement heureux de me retrouver dans son orbite ».

Publié le
Catégorisé comme Anime Étiqueté Bleach

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires