Ciné

Published on mai 30th, 2017 | by Faël Isthar

0

Blame! : Incinère

« Personne ne sait exactement quand le monde est devenu comme ça, Un jour, la Contagion s’est propagée et les humains ont perdu la capacité de se connecter à la Cité ». Une Cité qui, libérée du joug humain, a décidé de s’étendre et de devenir L’Autorité « C’est à partir de ce nouveau rapport de force que l’humanité a été considérée comme un parasite ». D’où un quasi-génocide de l’espèce humaine. « Nous sommes depuis considérés comme des résidents illégaux, Et tout cela s’est passé bien avant ma naissance » déclare une jeune fille au regard innocent. […] « Est-ce qu’on a pris le bon trajet ? » s’interroge un Electro-Fisher. « Oui, la carte a été modifiée par les Builders mais nous sommes sur la bonne voie ! » lui indique un camarade. « Bien ! » coupe court Zuru. « Allons-y ! ». Pour le meilleur et pour le pire.

J’ai un peu tardé à faire la review de Blade! mais nous y sommes (-‸ლ) Et commençons par l’incroyable amateurisme de cette troupe d’apprentis Electro-Fishers ! Entre Fusata qui manque de tomber et Tae qui perd ses batteries -_-‘ Come on, guys ! Un peu de sérieux ! Surtout que les Sauvegardes en face (ou Exterminateurs) ne plaisantent pas du tout ! En somme, il s’agit de robots-antidotes régis par L’Autorité et chargés de « faire le ménage » ._. Pourquoi prendre autant de risques ? Parce que le village de Zuru est en manque cruciale de ressources ! D’où cette expédition risquée pour extraire « la vase ». Sorte de matière première assurant l’exploitation de nourritures… Anyway ! Sans l’intervention du héros taciturne, Killy, nos Electro-Fishers en herbe étaient fichus ! Même si certains d’entre eux se sont fait tuer .-.

Mais qui est Killy ? Et d’où vient-il ? Au fur et à mesure que le World Building entourant ce monde post-apocalyptique se lève, le character building de Killy en fait de même. Nous apprenons ainsi que ce jeune loup solitaire s’est lancé dans une quête obsessionnelle du gène Net Terminal. Soit un gène qui existait avant la Contagion. À cette époque, les Builders et les Sauvegardes étaient sous le contrôle humain. D’où l’intérêt de reprendre le contrôle de la Cité ! Sans l’expédition dans le Temple Déliquescent et la découverte de Cibo, nos amis étaient condamnés –> Cibo étant la seule capable de synthétiser ce fameux gène… Au final, on réalise que Blame! et l’univers cyberpunk de Tsutomu Nihei nous submergent petit à petit ! Le rythme se met en place certes lentement mais lorsque le premier gros cliffhanger surgit, l’action qui suit nous convainc de la solidité de l’oeuvre ! Yep, la technique prête à débat (je ne suis personnellement pas fan des images de synthèse) mais la qualité d’écriture est indéniable ! Et quelle direction artistique ! Quelle noirceur ! Ces scènes d’action enflammées ! Cette percée héroïque de Killy qui dévoile enfin ses sentiments pour la belle Zuru (-‸ლ) Sans omettre une conclusion tragique et épique à la fois T_T À voir si vous êtes fan de seinen et d’univers cyberpunks/post-apocalyptiques ^^ Netflix a joué un bon coup !

7,5/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑