AI

Published on juin 19th, 2017 | by Faël Isthar

0

Automatisation : Ces Robots et I.A. qui nous Remplaceront d’ici 2030

Pensez à activer les sous-titres !

Mais revenons un peu en arrière ! Lorsque l’innovation permettait aux êtres humains de travailler plus vite et plus facilement qu’avant ! D’une ère artisanale et agricole, nous sommes passés à une ère industrielle boostée par deux révolutions. D’abord celle s’étendant de 1760 à 1850 avec l’exploitation de la vapeur. Puis la deuxième s’étendant entre 1820 et 1910 avec l’exploitation de l’électricité et du pétrole via le moteur à essence. Pour toutes les deux, l’innovation et les gains de productivité ont permis d’éliminer d’anciens métiers et de les compenser/surpasser par de nouveaux jobs. Des métiers plus qualifiés permettant une meilleur qualité de vie et qui déboucheront sur le secteur tertiaire a.k.a. les services à la personne. Ensuite, à partir des années 1970, se développe une troisième révolution industrielle —> La révolution informatique et l’émergence de Internet, des microprocesseurs et des ordinateurs ! Une numérisation des données qui, aujourd’hui, en 2017, s’apprête à donner naissance à une quatrième révolution industrielle —> La révolution…des données. Et une inévitable automatisation d’un nombre croissant de secteurs d’activité.

Mais revenons un peu à la révolution informatique qui, d’ores et déjà, a crée BEAUCOUP moins de nouveaux métiers que les deux premières révolutions ! Comme indiqué dans cette très bonne récap vidéo de Kurzgesagt, un simple comparatif entre General Motors, fleuron de la 2e révolution industrielle (pétrole) et Google, référence de la 3e révolution, permet d’en attester. D’un coté, GM a employé en 1979 800.000 salariés et engrangé plus de 11 milliards de dollars. De l’autre, Google a employé en 2012 58.000 salariés et engrangé plus de 14 milliards de dollars (inflation prise en compte). En somme —> Internet et la révolution numérique des données ont automatisé énormément de métiers qui, auparavant, nécessitaient une intervention humaine. De moins en moins de métiers, une spécialisation de plus en plus fine…bientôt supplantée par la 4e révolution. Cette automatisation sera permise par plusieurs facteurs que sont l’intelligence artificielle, l’impression 3D et une robotisation de plus en plus performante.

Il n’y a qu’à jeter un oeil autour de soi pour comprendre ce qu’il va se passer d’ici 2030. Les caissiers ? Remplacés par l’intelligence artificielle. Le personnel d’accueil et les vendeurs ? Remplacés par des robots intelligents. Les conducteurs de bus, de trains et de taxis ? Remplacés par des bus/trains/taxis automatiques (Uber inclus). Les pilotes d’avion ? Boeing est en train de tester des avions automatiques. Les cuisiniers ? Idem. Les managers ? Idem. Les traders ? Idem. Les Ressources Humaines ? Idem. Les journalistes ? Idem. Le personnel médical ? Idem. Bref, je ne vais pas faire la liste, ça serait trop long xD Le fait est que la machine s’avère de plus en plus capable d’exploiter toutes les données accumulées depuis la révolution informatique. Plus efficacement que l’être humain ! Les désavantages (salaire, fatigue) en moins. Même les métiers les plus qualifiés sont en passe d’être supplantés par la machine et la division du travail n’aura bientôt plus lieu d’être. Un bouleversement de paradigme auquel notre génération assistera sans aucun doute. Nos parents aussi mais ils seront probablement à la retraite d’ici là ^^ D’où une question essentielle —> Qu’allons-nous faire pour nous adapter à cette automatisation ? Tout ignorer et se dire que le chômage diminuera un jour (lol) ? Ou bâtir de nouveaux modèles sociaux qui nous permettront de nous concentrer davantage sur nos projets personnels (bonjour le revenu universel) ? Wait & see !

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑