Justice

Published on janvier 13th, 2017 | by Faël Isthar

0

3 Ans de Prison pour Apologie du Terrorisme envers un Lycéen de Nîmes

Il postait sur les réseaux des photos incitant au meurtre des « koufars ». Soit les « mécréants » qui ne croient pas en l’islam. En plus de se prendre en photo avec le drapeau de Daesh et télécharger des chants terroristes. Dont l’un consacré au jihadiste responsable de la tuerie de l’Hyper Cacher en janvier 2015. Et comme tous les individus se faisant attraper pour apologie du terrorisme, ce lycéen de 18 ans affirme avoir tourné la page. Ce qui n’a heureusement pas convaincu les juges de le libérer —> Le mensonge et la tromperie étant largement utilisés par ces personnes-là. Objectif —> Ressortir le plus vite possible afin de se rallier à des groupes extrémistes. À plusieurs reprises par le passé, des terroristes avérés ont été relâchés et ont pu commettre leurs meurtres. Nous ne pouvons plus nous permettre de sous-estimer la menace que représentent ces radicalisés.

De même, se convaincre naïvement qu’ils pourront être déradicalisés un jour est un risque que nous ne pouvons pas nous permettre de prendre. D’où la question d’une surveillance à vie de ces individus. En ce qui concerne le lycéen, celui-ci a profité d’un permis de sortir d’une quinzaine de jours en septembre 2016 pour échanger avec plusieurs contacts radicaux. En plus de télécharger de nouveaux fichiers audio glorifiant Daesh. Enfin, il a fait l’objet d’une procédure classée sans suite pour « Participation à une association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste ». Voilà pourquoi toutes les personnes condamnées pour Apologie du Terrorisme ne devraient pas être libérés sans un dispositif de surveillance infaillible à leur égard. Autrement, ils ne seraient que temporairement neutralisés.

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑