Andor S01E12 : La Clameur De Ferrix

Ferrix

Bix Caleen peine à regrouper ses pensées après avoir été torturée par ces cris de l’enfer. « Mais il le faut… » ne cesse t-elle de se répéter. «Il le faut ! ». […] « Il a appris pour Maarva ? » réalise Brasso. « Oui… » répond son comparse. «  Et il pourrait revenir pour ses funérailles ». « Il serait fou de faire une chose pareille ! ». « Mais il en est capable et tu le sais parfaitement ». […] « Brasso va poser sa pierre… » se désole faussement un habitant de Ferrix. « C’est tellement triste ! Heureusement qu’il n’est pas au courant ». « Je n’en suis pas si sûr ». « Comm… N’en dis pas plus ». Il est temps de reporter cette information à l’ennemi. « Ma survie avant tout ». […] Mon Mothma le sent. Cet étau qui se resserre autour de son cou. « Il va falloir la jouer fine… » se résout-elle. « Prendre des risques et bafouer mon devoir de mère ». […] « Sacha que je le fais pour toi, Papa » déclare un fils abattu par le deuil. L’entendez-vous au loin ? La révolte qui monte. Au nom de Maarva Carassi Andor et des autres martyrs.

Ferrix

C’est une bonne chose que Clem, le père de coeur de Andor, ait été un peu mis en avant pour ce finale. « Les gens ont tendance à ne voir que la rouille mais pas nous… » avait-il dit un jour à Cassian. « Nos yeux ouverts, les possibilités sont infinies ». Et quel discours de Maarva ! Quelle révolte incroyable ! Ce fut une S01 magistrale et un ultime épisode bouleversant à moult égards.

Ferrix

La Clameur de Ferrix nous est parvenue aussi clairement que possible. Dans les larmes, la sueur et le sang. Quel plaisir de voir l’Empire être mis en déroute ! J’aurais préféré que Dedra Meero y passe mais il faut admettre que son personnage en fait une très bonne nemesis. Puis cette alchimie avec Syril Karn… Gageons que nous les reverrons affronter Cassian, Bix, Brasso et le reste de la rébellion dans la future S02. En termes de finition, Andor est peut-être la série Star Wars la plus aboutie. La bande originale, la photographie, la scénographie, le travail sur les lumières, l’esquisse et les aspérités du cast. Il ne manquait plus qu’un cliffhanger de fin nous révélant la terrifiante utilité des pièces construites sur Narkina 5 pour parachever cette oeuvre fulminante.

Publié le
Catégorisé comme Séries Étiqueté Andor

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires