Mangas Ken Kaneki

Published on avril 27th, 2019 | by Faël Isthar

0

Tokyo Ghoul Re Tome 16 : Il Fait Beau Aujourd’hui

Ken Kaneki

L’ultime contre-offensive de Furuta, soutenue par le groupe des Inspecteurs V et les Pierrots, vient de déferler sur le CCG (Centre de contrôle des Goules). Pendant ce temps, Ken Kaneki et Ayato Kirishima s’apprêtent à explorer l’oviducte du dragon dans lequel des enfants bâtards porteurs du poison ont été signalés. Non-seulement les humains affectés se transforment en goules mais même les goules risquent d’en mourir tant les taux de toxine sont élevés. Seul Kaneki est immunisé et c’est la raison pour laquelle il doit détruire la source. « N’oublie pas de revenir » lui intime sa désormais femme, Toma. « Oui… » répond t-il. « Je reviens vite ». Du coté du front de bataille, les V, ces demi-goules proches du clan Washu, s’avèrent redoutables. D’autant plus qu’à leurs cotés siège une Chouette contre laquelle les escouades de Koori Ui et le groupe S3 de Juzo Suzyua ont du mal à lutter. « Kisho Arima n’est plus là ! » hurle Ui à l’ensemble des combattants. « Mais nous allons nous en sortir sans lui ! Pour lui !!! ». […] « Tu es toujours aussi stupide, inspecteur adjoint » dit d’un ton moqueur Furuta. « Quand vas-tu apprendre de tes erreurs, Haise Sasaki ? ». Il est temps de mettre un point final à toute cette folie.

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Et nous y-voilà ! La fin de Tokyo Ghoul Re. Une épopée particulièrement sombre avec une belle percée d’espoir sur la fin. Dommage que celle-ci ne soit trop précipitée avec des ultimes nemesis fades (les Inspecteurs V). Heureusement que les Pierrots, à travers les confrontations fortes en émotion Uta v Renji et Amon v Donato relèvent le niveau. Autre défaut —> On sent une volonté manifeste de Sui Ishida à vouloir donner le plus beau des Happy Endings à son manga. Quitte à ce qu’il n’y ait aucun drama parmi l’ensemble des personnages principaux et secondaires de Tokyo Ghoul. Si ce n’est les vilains Kaiko (chef des V) et Furuta. Psychopathe esseulé qui aurait tant voulu réduire ce monde à néant. Pour l’avoir condamné si jeune sans aucune raison. De fait, le seul personnage dont le destin m’aura apparu cruel est celle par qui tout a commencé —> Lize Kamishiro. Coup de coeur de Ken Kaneki qu’il ne regrettera pas d’avoir croisé malgré toutes les horreurs subies. En particulier cette torture innommable qui restera le passage le plus éprouvant de la saga.

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Pour revenir au personnage de Lize, il s’agit probablement du protagoniste le plus paradoxal qu’il m’aura été donné de rencontrer tous mangas confondus. D’un coté, celle-ci ne fut que rarement présente au cours des 30 tomes de Tokyo Ghoul X Tokyo Ghoul Re. De l’autre, sa présence n’aura eu de cesse d’impacter l’ensemble du récit. Au final, Lize n’a fait que payer son égoïsme de vouloir être libre. Plutôt que d’être convertie en poule pondeuse du fait de son génome de goule de feu unique en son genre. Évadée puis capturée et exploitée. Avant d’être libérée, affamée puis de nouveau capturée et exploitée. Ken Kaneki finira par lui donner le coup de grâce. Malgré le gros reproche que je fais à cet happy ending pétri de bonnes intentions au détriment du réalisme, j’aurais souhaité que Lize soit épargnée.

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Qu’elle finisse par vivre la vie dont elle avait toujours rêvé. Que son père de coeur, Matasaka Kamishiro, ait assisté à son bonheur aux cotés de Renji Momo qui m’est toujours apparu comme l’homme idéal de Lize. Peut-être parce qu’il fut à ses cotés lorsqu’elle désespérait de dévorer un morceau de chair humaine. Enfin… L’ellipse de Tokyo Ghoul, six ans plus tard, reste émouvante avec un quasi sans-faute du coté du devenir de nos protagonistes. Comment ne pas avoir le coeur qui se sert face à un Juzo Suzuya en pleurs lorsqu’il apprend que son père de coeur et mentor, Yukinori Shinohara, est sorti du coma ? Comment ne pas être impressionné par le courage sans failles de Hideyoshi Nagashika ? Comment ne pas sourire face à tout ce petit amas de bonheur malgré des menaces persistantes? J’ai failli passé à coté de Kotaro Amon et Akira Mado qui ne sont même pas nommés (mais montrés). Probablement à dessein —> Akira et Amon souhaitaient disparaitre des registres pour découvrir le monde à deux. Et comment ne pas sourire face à cette adorable petite fille de Toma Kirishima et Ken Kaneki ? Et un deuxième enfant dans les cartons, huhu. S’il y a bien un héros maudit qui méritait d’être heureux, c’est Ken. Après avoir échoué à tant de reprises, le bonheur frappe enfin à sa porte. « Il fait beau, aujourd’hui ». Espérons que cela soit ainsi pour le reste des jours à venir.

Ken Kaneki

7/10

*Coup au Coeur*

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Ken Kaneki

Note Finale : 7/10

*Coup de Coeur*

Ken Kaneki

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑