Société Thierry Marchal-Beck

Published on novembre 15th, 2017 | by Faël Isthar

0

L’Ex Président des Jeunes Socialistes Accusé d’Agressions Sexuelles

Thierry Marchal-Beck

Son nom : Thierry Marchal-Beck. Entre 2011 et 2013, celui-ci aura été le président du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS). Les faits qui lui sont reprochés auraient eu lieu entre 2010 et 2014. Et ce sont pas moins de 8 femmes différentes qui l’accusent d’harcèlement et d’agressions sexuelles. Ce à quoi viennent s’ajouter au moins quatre cas similaires. Mais le manque de parole de la part des concernées fait qu’on ne peut pas en parler pour le moment. Les victimes présumées font ou ont fait partie du MJS. Deux d’entre elles avaient eu au départ une relation consentie avant d’y mettre fin. C’est à partir de là que Marchal-Beck a commencé à les harceler et à les forcer à réitérer l’acte sexuel. « Il disait que comme j’avais dis oui une fois, je ne pouvais plus dire non maintenant » rapporte l’une d’elle. Quant à l’autre femme, le dégénéré s’est contenté de l’amorce d’un jeu de séduction pour procéder à des attouchements non consentis. « Lorsque j’ai répété mes refus, il a fini par me faire passer pour quelqu’un d’instable au sein du mouvement. Lorsqu’il est devenu président, ma position s’est arrêtée net ».

Thierry Marchal-Beck

Pour certaines des victimes présumées, Thierry Marchal-Beck les agressait d’emblée. « Après avoir tenté de me forcer à lui faire une fellation, il montait à la tribune pour dire combien il fallait protéger les femmes ». À chaque fois, le prédateur sexuel aurait profité de sa position au sein des Jeunes Socialistes pour harceler et agresser sexuellement des femmes. Et ce comportement était connu de nombreux cadres du MJS. Pour ne pas dire tous. Mais comme souvent, beaucoup ont préféré faire comme si rien de n’était. Une Omertà que l’Affaire Weinstein aura fait voler en éclat. Depuis, la culture du viol semble avoir reculé dans de nombreux pays occidentaux et la parole se libère de plus en plus. De même, les victimes présumées sont davantage écoutées et considérées. Là où, auparavant, leurs propos étaient sans cesse minorés voire niés. Parce qu’elles l’auraient bien cherché ou qu’elles seraient des profiteuses avides de buzz. Alors que non. Dans la quasi-majorité des cas, il n’y a rien de tout ça. La destitution de Marchal-Beck du PS a été demandée par la secrétaire nationale.

Thierry Marchal-Beck

Pour plus d’informations, consultez l’article de Libération

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑