The Last of Us S01E01 : Fungi

1968 : « Et c’est ce qui vous inquiète le plus » s’interroge le présentateur d’un talk-show. « Oui… » lui répond son interlocuteur, le Dr. Schoenheiss. « Toutes sortes de virus, à vrai dire, mais disons quelque chose de similaire à l’influenza ». « Du fait des voyages aériens si je comprends bien ? ». « Oui… Manifestement, on l’aurait repéré à Madagascar et, vu la recrudescence des voyages en avions depuis des années, il pourrait parfaitement se retrouver à Chicago en l’espace de quelques semaines ». Avec, à l’arrivée, une pandémie mondiale. « Le monde devient malade d’un coup, d’un seul ». « Dr. Neuman… » poursuit le présentateur. « Vous-aussi êtes un épidémiologiste, j’imagine que cette situation vous préoccupe ? ». « Absolument pas… » répond le docteur. « L’être humain lutte contre les virus depuis le début de son émergence… Parfois, des millions meurent tout comme n’importe quelle guerre mais, in fine, la Vie l’emporte ». « Pour autant, et dans l’optique de clarifier vos dires, vous avez déclaré par le passé que les bactéries et autres virus incarnaient une menace d’ampleur ». « Pas les bactéries… » rectifie Neuman. « Les Fungi ». Ou champignons. À ce moment, personne ne prit au sérieux le docteur Neuman. Pas même son comparse, Schoenheiss. « Puis aujourd’hui arriva ».

Quelle introduction ! Pour l’avoir vécu à l’époque dans une Fnac du coin (ma seule et unique expérience du jeu vidéo de Naughty Dog), je peux vous assurer que j’en suis ressorti marqué. Au point de considérer sérieusement aujourd’hui l’achat d’une PS5 afin de pouvoir jouer à The Last of Us 1 & 2. Ici, le travail de restitution de (Chernobyl) fut impeccable. De la photographie soignée à la bande originale pesante en passant par les prestations impeccables du casting principal. Ce qui me fait penser que nous pourrions avoir affaire à la potentielle série de 2023 est le soin qui semble avoir été déployée dans l’écriture et la mise en scène (parfois littérale) du jeu. Les dialogues sonnent justes et les émotions frappent de plein fouet.

Fungi

Sarah n’aura eu que 30 minutes d’exposition et nous nous sommes déjà attaché(e)s à elle. En l’espace d’une seconde, tout a viré au cauchemar. De par la seule évolution des Fungi. Bien sûr, le fait que nous ressortions d’une crise épidémique majeure ajoute une couche supplémentaire à l’immersion de ce premier épisode. Manifestement, Ellie est l’antidote et c’est ce qui explique sa valeur. Mais aux yeux de qui ? En attendant d’y voir plus clair, Bella Ramsey et son caractère so teenager post-apocalypse m’a d’ores et déjà conquis. Il me tarde de voir à quel point le monde d’aujourd’hui est détruit. Il me tarde de voir à quoi ressemblent les infectés 

Fungi

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires