Suicide d’un Garçon de 11 ans : « Ma vie pourritte »

Dépression

On serait amené à rigoler de cette faute d’orthographe s’il ne s’agissait pas des derniers mots d’un enfant de 11 ans dans son cahier de texte. Pourquoi avoir mis fin à sa vie si jeune ? Comment, à 11 ans seulement, peut-on en arriver à se pendre à l’escalier de sa chambre ? Qu’il s’agisse de ses parents ou de ses frères, aucun d’entre eux ne semblaient avoir décelé le mal-être chez le jeune garçon. Lequel rencontrait apparemment certains problèmes dans son collège, à savoir quelques disputes avec des camarades de classe, mais rien qui ne s’apparente à du harcèlement. Du moins en apparence.

Depression-4

Car il faut avoir atteint un degré de détresse extrême pour en venir à se suicider. Moi, à cet âge-là, je jouais aux vélociraptors dans la cour de récré et je pleurais quand ma mère m’empêchait de jouer à Pokémon Bleu. À aucun moment, je n’ai pensé à mourir. À aucun moment, je n’ai ne serait-ce qu’appréhender le phénomène de mort et ce que cela pourrait signifier pour moi. Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous les enfants et certains sont très doués pour cacher leur mal-être. D’où la nécessité de parler avec son enfant (et de l’écouter) le plus souvent possible.  Mes pensées à Maxime et à sa famille.

Sad-8

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires