Japon

Published on avril 5th, 2015 | by Faël Isthar

1

Harajuku : « Vivre en couleurs, vivre Kawaii »

On les appelle les « Decora » et il s’agit d’un des groupes les plus trendy et affluents du quartier d’Harajuku. Pour les noobs, Harajuku est réputé pour être l’un des bastions de la mode nippone à Tokyo et cela notamment le week-end puisqu’il permet aux jeunes japonais de ne pas avoir à porter le traditionnel uniforme écolier. Or, vous le savez tout comme moi : le Japon est l’un des pays les plus créatifs au monde. Imaginez dès lors ce que cinq jours de frustration en semaine peuvent donner lorsque viennent les journées sacrées du Samedi/Dimanche.

Harajuku-1

Oui, une explosions de couleurs : des Lolita aux Visual Kei en passant par les incontournables cosplayers, Harajuku is « The Place to Be » pour peu que l’on veuille prendre la température des phénomènes de mode en plein Tokyo (et donc dans tout le Japon). Évidemment, cela n’empêchera pas de croiser des Gothic et Sweet Lolita dans d’autres quartiers de la capitale mais Harajuku EST le sanctuaire de toutes ces tendances.

Gothic-Lolita-1

Lesquels sont multiples : les Gothic Lolita s’habilleront plutôt dark et façon « Ère Victorienne » tandis que les Sweet Lolita s’inspireront de thèmes d’enfance et fruités façon compte de fée. « Alice au pays des Merveilles », « Le Petit Chaperon Rouge », « Elsa la Reine des Neiges », ça vous parle ? Dans un autre style mais + « Anime », on trouvera les Kawaii Girls qui adorent porter des accessoires type jouets en plastique et bijoux fantaisies :3

Kawaii-11

Changement radical de style : les Visual Kei recherchent une harmonie osée entre vêtements traditionnels et couleurs « Pop » tout en arborant des coupes délirantes et parfois improbables. On leur a d’ailleurs reproché, notamment dans le courant des années 2000, d’être qu’une bande d’Emo (ou Androgynes Fragiles) et il semblerait que le mouvement cherche depuis à se reconstruire. Entre Oshare Kei (plus de couleurs, plus visuel) et Shock Kei (provoquant tout en restant esthétique).

Visual-Kei-1

Visual-Kei-2

Enfin, les Wamono, plus rares mais bien présentes, recherchent l’harmonie entre vêtements traditionnels du Japon et inspiration des lignes occidentales. Mais revenons aux Decora qui, encore plus que les Anime, vont rechercher l’explosion de couleurs en démultipliant les barrettes/jouets/bijoux/peluches/pansements (type « Hello Kitty ») et en les associant à un maquillage et des colorations d’un nouveau genre. Clairement, il faut le voir pour le croire.

Decora-1

Decora-2

L’une des icônes les plus représentatives du Decora ? Kyary Pamyu Pamyu \o/ Et si vous n’avez toujours pas vu son « Ponponpon », vous avez raté votre vie. Alors oui, c’est dingue, oui, c’est too much, MAIS c’est le Japon. Et c’est l’une des raisons qui font que tant d’entre nous rêvent de partir là-bas : car il s’agit d’un autre monde beaucoup plus éveillé, détonnant, surprenant, ouvert et respectueux que le nôtre. Et Harajuku en est le parfait exemple.

Tags: , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑