Expos

Published on décembre 10th, 2012 | by Faël Isthar

1

Sorties : Palais de Tokyo Saison 2 – Imaginez l’imaginaire

Du 28 septembre 2012 au 11 février 2013, l’exposition “Imaginez l’imaginaire” s’est installée au Palais de Tokyo avec pour principal objectif de dresser une carte parcellaire de ce que représente l’art contemporain aujourd’hui. Représenté par des artistes appartenant à tout types de mouvance, ce parcours aux multiples embranchements nous invite à explorer différentes visions de l’art moderne et, surtout, à nous les approprier.

Disséminés sur trois étages + un sous-sol, il n’y a ni début ni fin : le visiteur, néophyte ou avisé, est libre d’explorer et d’expérimenter les oeuvres comme il l’entend. Toucher, sentir, constater, ressentir : les formes et médias (sculpture, objets, vidéos, sons, animaux -oui oui-) sont tellement variés et les univers explorés tellement différents qu’on ne peut que difficilement ressortir indifférents de cette expo.

Moi ce que j’apprécie avec le Palais de Tokyo c’est qu’il s’inscrit résolument dans l’art moderne : courant avec lequel notre génération a le plus de connivences. Lignes épurées, formes sobres (à quelques exceptions près), supports originaux  et sensorielles puis surtout interactivité avec le public : c’est ce type d’art 2.0 qui, forcément, nous plaît.

Oui et ce qui est assez sympa c’est que des guides sont présents à chaque étage pour nous expliquer, au cas où, les tenants et aboutissants de chaque œuvre. Très bien informés, leur présence apporte une réelle plus-value et consolide d’autant plus l’interaction voulue par l’exposition entre les spectateurs et ses œuvres d’arts. En somme : une très belle expo, à visiter seul ou entre amis, et qui vous procurera des sensations propres à chacun d’entre vous.

Note Yzgen : 8/10

 

Tags: , , , , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑