Sheng Nu : Ces Chinoises Célibataires de plus de 25 Ans

Pensez à activer les sous-titres !

Ou comment la société chinoise continue de mettre au ban ces femmes qui choisissent une autre voie. Soit celle de ne pas forcément vouloir rencontrer un homme avant ses 25 ans en vue de se marier et fonder une famille. Les raisons peuvent être multiples : on peut ne pas avoir rencontré la bonne personne jusqu’à ce jour mais aussi ne pas souhaiter se caser avec quelqu’un et dire adieu à une certaine forme d’épanouissement sociale, professionnelle et personnelle. Seulement voilà, là où les sociétés occidentales ont de moins en moins de problèmes à accepter les femmes célibataires de plus de 25 ans, la Chine persiste à les considérer comme des renégats.

Sheng-Nu-1

Sheng-Nu-2

Une réalité on-ne-peut-plus tangible à travers les réflexions des parents et membres proches de la familles telles que « Tu commences à prendre de l’âge, tu sais » ou encore « Il serait temps que tu te trouves un mari, pense à nous ». Sans compter les « Marriage Markets » qui, comme leur nom l’indique, sont des places de marché à destination des chinoises célibataires ayant dépassé la vingtaine. Tant bien même ces endroits sont davantage visités par les parents des Sheng Nu (ou « Vieilles filles » en chinois) qui déposent des « CV » avec photos en vue de trouver à leur pauvre fille un homme riche et disposé à la prendre. Oui, c’est assez humiliant comme concept.

Sheng-Nu-3

Sheng-Nu-4

Et le pire, c’est que ces femmes célibataires n’ont pas le droit de trop revendiquer leur émancipation car celle-ci est vue comme le pire des déshonneurs à l’égard des parents. Pour eux, à savoir la génération X (née entre 1950 et 1980), le fait que leur fille ne trouve personne et ne fasse pas d’enfants est égoïste et constitue un manque de respect total à leur égard. Ce qui ne fait que renforcer le mal-être de ces femmes qui ont pourtant bien raison de ne pas vouloir se soumettre à ces carcans sociaux d’un autre âge. En espérant qu’au fil des années, les mentalités à l’égard du célibat de la femme chinoise (l’homme étant beaucoup moins embêté sur ce sujet) évoluent dans le bon sens. Il est temps de comprendre qu’une vie heureuse ne passe pas nécessairement par le fait de se marier et avoir des gosses entre 20 et 25 ans.

Sheng-Nu-5

Sheng-Nu-6

Sheng-Nu-7

Sheng-Nu-8

Ne laissez personne vous dicter votre vie

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires