Politique

Published on novembre 13th, 2012 | by Faël Isthar

1

Révolte des femmes arabes : la clameur s’étend

Depuis quelques années, et davantage encore depuis le printemps arabe, les femmes entendent bien faire valoir leur droit à la liberté individuelle et ce que ce soit en matière de croyance, de culture ou bien tout simplement de convictions personnelles. Concrètement, elles réclament le droit de pouvoir porter ce qu’elles veulent et s’exprimer comme elles l’entendent sans qu’il n’y ait aucune répréhension derrière.

Et pour faire valoir ces droits fondamentaux, ces femmes ont principalement recours aux réseaux sociaux pour se faire entendre et véhiculer leurs idéaux. Dernier exemple en date : des photos sur Twitter de femmes arabes sans voile et montrant leur carte d’identité face caméra avec une feuille où il est marqué “Je soutient le soulèvement des femmes dans le monde arabe”. Or, les ennemis sont nombreux voire parfois même surprenants puisque l’affaire Dana Badkounes a montré que même un réseau social tel que Facebook pouvait se révéler censeur. Ainsi sa photo de protestation a t-elle d’abord été bloquée puis ensuite débloquée du fait de l’ampleur des protestations.

Facebook, contacté par la rédaction des Inrocks, a depuis admis avoir commis une “erreur” en tentant de bloquer les photos et profils de Facebook de certaines supporters. Autrement dit, Facebook a dû reculer et changer de position face à l’ampleur des manifestations : encore heureux, il n’existait aucune raison à ce que ces photos et appels à la liberté soient supprimés. Mais ça me choque pas mal de voir que Facebook tente de minimiser ce type d’évènement (de peur de se mettre à dos certains de ses utilisateurs ?) et ce n’est malheureusement pas un cas isolé : on se souviendra d’Ikea supprimant toutes les femmes de son catalogue à destination de l’Arabie Saoudite.

Le vrai problème c’est que, pour des raisons de business, ce type de grosses boites en viennent à prendre les mauvaises décisions. Au lieu de se faire les hérauts d’une civilisation démocratique et laïque, elles s’efforcent au contraire de ne pas polémiquer et heurter les opinions d’une clientèle dont les valeurs vont à l’encontre des leurs. Il y a donc ici clairement un problème d’éthique puisque ces entreprises préfèrent gagner stupidement de l’argent plutôt qu’ouvrir le débat en prenant position et en respectant les valeurs + l’identité du système dans lequel elles sont nées. En attendant, il est fort à parier que ce mouvement ne devrait pas cesser mais au contraire gagner en force au fur et à mesure que nos générations grandissent. Nous vous encourageons d’ailleurs fortement à rejoindre la fanpage dédié à leur lutte !

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑