Ciné

Published on août 21st, 2014 | by Faël Isthar

0

Review : The Expandables 3 « Get to the Choppa !!! »

Après l’échec d’une mission capitale, Barney (Silverster Stallone) réalise qu’il va lui falloir renouveler toute la team des Expandables. On a beau dire : les jours passent et la jeunesse avec. Nos papy sont des vétérans : rompus à l’exercice de la guerre mais de plus en plus rouillés. Ce qui ne pardonne pas quand le méchant d’en face se nomme Conrad Stonebanks (Mel Gibson) : impitoyable trafiquant d’armes et ancienne connaissance de Barney. Serait-ce la fin des Expandables ?

Sympa de revoir tous ces vieux de la vieille dans un gros nanar de film d’action à l’ancienne. Il n’empêche : on aurait aimé que les effets spéciaux soient un poil mieux intégrés au décor. C’est limite si on ne frise pas l’amateurisme tant c’est laid. Heureusement, le cast envoie du rêve, et c’est bien là l’essentiel. Même si on aurait aimé voir davantage Jet Li…qui ne se bat même pas au corps-à-corps. Alors que c’est un peu sa spécialité. MAIS BON.

La meilleure surprise viendra du personnage incarné par Antonio Banderas, Galgo, qui m’aura fait rire à plusieurs reprises. Ça fait également plaisir de revoir Wesley Snipes avec son « Jing-a-ling ! » de psycho. Dommage que Stallone n’ait pas été plus inspiré au niveau des scènes d’action : ça ne décolle que trop rarement mis à part peut-être la scène de fin. Quant à Mel Gibson, le rôle du grand méchant lui va comme un gant. Un peu comme son rôle de big boss dans Machete Kills. Se serait-il trouvé une nouvelle vocation ? Bref : à voir si vous êtes fan des films d’action old school avec un casting badass as f*ck.

Note YZ : 6/10

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑