Ciné no image

Published on octobre 4th, 2012 | by Faël Isthar

1

Review : Resident Evil Retribution – Just like a videogame

Il y a une chose à savoir quand on va voir un film Resident Evil, c’est qu’il est impératif de se transformer soi-même en zombie si on veut un tant soi peu apprécier les qualités de l’œuvre.

C’est difficile à dire mais force est de constater que tu as raison puisqu’une fois le cerveau éteint, les choses deviennent autrement plus simple et on reconnaît le film tel qu’il est : du divertissement grand spectacle parvenant à enchaîner avec fluidité les séquences d’action (réussies qui plus est).

Car c’est tout sauf un hasard si on en est déjà au cinquième opus cinématographique : les précédents films ont cartonnés au box office ! La faute à a une formule plutôt efficace mêlant action (gunfights, ralentis, combats, courses poursuites) et horreur (zombies + monstres).

Le tout porté par une bande son simplette mais rythmée à base de métal, rock et du son à la mode : le dubstep ! En fait c’est simple, il faut voir le déroulement du film comme un jeu vidéo et non un film à part entière avec ses différents niveaux, ses demi boss et son boss final.

Côté histoire, on appréciera le (court) résumé des précédentes histoires d’Alice (incarné, de nouveau, par la belle Milla Jovovich) ainsi que l’apparition récurrente de personnages stars de la saga tels que Léon, Jill ou encore Barry. Même d’anciens personnages du 1 comme Michelle Rodriguez font une apparition remarqué dans cet opus ! D’ailleurs la belle apporte un petit peps supplémentaire à la série qu’on ne renie pas.

Oui et donc l’histoire ? Alice s’est fait emprisonnée par Umbrella dans un centre de test du virus T et doit donc s’en libérer pour rejoindre les rangs de l’humanité contre la menace d’une invasion zombie mondiale. La séquence d’ouverture aurait pu nous faire espérer mieux mais bon, comme dit avant, on est pas là pour ça.

P.S : ha oui et 3D inutile comme d’habitude. Sauf qu’on se sent obligé de porter les lunettes tant nombre de séquences insistent sur l’effet.

Note Yzgen : 6,5/10

Tags: , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑