Ciné

Published on novembre 14th, 2012 | by Faël Isthar

0

Review : Nous York – King of the hill

C’est l’histoire de trois copains, Nabil, Sylvain et Michaël (Manu Payet), qui décident de partir pour New York fêter l’anniversaire surprise de Samia (Leïla Bekhti) : laquelle travaille en tant que concierge pour le compte d’une actrice américaine connue et a la chance de pouvoir partager son appartement. Fêté en douce par sa copine de toujours Gabrielle (Géraldine Nakache), les deux amies semblent pourtant en froid : ce qui n’échappe pas à l’œil de notre trio.

Et effectivement : Gabrielle en a marre de voir Samia passer du temps avec sa nouvelle “meilleure” amie new-yorkaise (un peu jalouse quoi). Petit problème que se chargent rapidement de résoudre les trois potes, le temps d’un détour chez le lieu de travail de Gabrielle : un centre de retraite où elle partage le quotidien de vieilles personnes dont Madame Hazan (Marthe Villalonga) avec qui elle s’est particulièrement liée. Du coté de Michaël, celui-ci a fait la rencontre d’une new-yorkaise dont il semble avoir un mini coup de foudre.

Un coup de foudre, Nabil en a lui aussi pour Gabrielle…sauf qu’il se le traine depuis, quoi, 5 ans ? Idem pour Sylvain dont on ne sait pas si l’attachement qu’il éprouve envers Samia relève de la relation frère-sœur ou de la relation “J’ai envie de te ken” comme dirait Manu Payet. New York se révèle ainsi être une ville fascinante pour notre troupe et regorgeant de personnages tantôt fantasques, tantôt insupportables. Mais cette traversée pourrait bien tourner court : l’argent ne tombant pas du ciel…

Alors pour ma part j’ai vraiment aimé cette petite escapade new-yorkaise : notamment parce qu’on ne s’ennuie pas une seconde et que les dialogues ont cette touche naturelle qu’on ne retrouve que trop peu souvent dans les films français (le dernier en daté étant Polisse -dans un tout autre registre-). Et puis voilà, on sent que les acteurs étant tous copains dans la vraie, ça apporte une certaine complicité et une touche de naturelle à l’ensemble des prestations. Bon point également pour s’être épanché sur les types de personnalité qu’on peut rencontre à New-York : de l’inconnu qui vous aide spontanément au vieil homme qui vous suit partout en passant par l’actrice totalement folle et schizophrène. En oubliant pas Madame Hazan aka Mamie Racaille  qui en fera rire plus d’un.

Ha bah moi au contraire je dois t’avouer que ça me dérange plus qu’autre chose cette aspect “bande de super potes” qui en gros font tout leurs films ensemble. J’ai eu l’impression parfois de regarder un reportage de vacances persos type néo-bobo : “Whoa vous avez vu notre vie elle est trop bien ouais”. Et il n’y a pas vraiment cette touche à part qu’on pouvait retrouver dans “Tout ce qui brille”. Même les acteurs ne jouent pas si bien que ça : certaines répliques sonnant vraiment trop forcées. Après ça n’entache pas la qualité de certains gags mais je trouve dommage que ça ne dépasse pas le stade du film “popcorn”.

Je vois pas trop où est le problème : si des acteurs s’entendent bien ensemble, autant qu’ils fassent des films ensemble. Regarde Di Caprio/Scorcese, Penelope Cruz/Almodovar, Scarlett Johanson/Woody Allen : si une alchimie fonctionne, autant l’exploiter ! Certes ce n’est pas le film du siècle mais était-ce vraiment la prétention d’Hervé Mimran et Géraldine Nakache ? Le rythme est fluide, la bande son bien intégrée, le cast sympa comme tout. Même l’intrigue se permet d’explorer et fouiller quelques aspects dont on aurait pas forcément pensé comme le rapport à la mort et le délaissement des vieilles personnes par nos générations (société individualiste tout ça). Puis ça m’a encore plus donné envie d’aller à New-York et rien que pour ça, ça mérite une bonne note.

Note Yzgen : 7/10

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑