Geek

Published on septembre 27th, 2012 | by Faël Isthar

0

Review : Naruto tome 56 – Gold silence & silver words

Plusieurs combats dantesques se partagent l’affiche dans ce tome avec notamment la bataille du rivage et un rafraîchissant Darui qu’on avait pas encore vraiment vu au plein de ses capacités.

Et il va avoir fort à faire contre les frères Kinkaku et Gintaku, possesseurs de 4 des 5 armes de l’ermite Rikudo et détenteurs du chakra de Kyubi ! Véritables légendes en leur temps, ce sont eux et leur escouade qui furent responsable de la mort du 2ème Hokage…

Faisant la part belle à la tactique, cette joute demeure vraiment bien pensée et rend honneur au commandant de la 1ère division. Darui parvient ainsi à allier brillamment capacité tactique et ninjutsu pour cibler rapidement les défauts de ses adversaires et y trouver une faille.

En fait y a pas mal de combats qui évitent de tomber dans le bourrage de pifs depuis le début de cette guerre. Par exemple, le lecteur appréciera la vue d’ensemble qui lui est donné sur les différents conflits ainsi que sur les stratégies élaborées pour contrer l’ennemi.

Cela notamment par l’intermédiaire de Shikaku, père de Shikamaru, dont les capacités de stratèges sont enfin mises en avant et qui nous prouve sa qualité de chef du Clan Nara dans ce tome. Mentionnons également la joute, classique mais efficace, entre Hanzo et Mifune le samouraï qui nous permet d’en apprendre davantage sur leur background.

Et comment ne pas mentionner l’emphase mise sur Chouji et la team Shika-Ino VS leur ancien maître Asuma ! Mise en scène propre, développée, et concise. En espérant que d’autres personnages secondaires soient mis en avant dans le prochain volume !

Note Yzgen : 8,5/10

Tags: , , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑