Ciné

Published on octobre 10th, 2014 | by Faël Isthar

0

Review : Mommy « Mon fils, ce monstre »

Il est temps pour Diane Desprès de retrouver son fils, Steve, atteint du syndrome TDAH (Trouble de déficit de l’attention/hyperactivité) et responsable d’un grave accident concernant l’un des garçons qui vivaient dans le même centre spécialisé que lui. Maintenant, Diane a deux choix : soit tenter de garder à nouveau son fils malgré ses sautes d’humeur extrêmement violents (et dangereux), soit abandonner ses droits de mère en vertu d’une nouvelle loi canadienne et confier Steve à une prison pour fous. Mais son fils n’est pas fou. Ça, elle ne l’acceptera pas. Elle ne l’acceptera jamais.

Clairement, « Mommy » est un film dont il est difficile de ressortir indemne. Notamment parce que la réalisation de Xavier Dolan et l’extraordinaire casting donnent une dimension on-ne-peut-plus réaliste et vivace de ce mélange d’enfer et de paradis dans lequel se trouve plongé Diane. Paradis car Steve, malgré son trouble comportemental, reste parfois attachant et drôle. Enfer car, à certains moments, Steve se transforme en monstre incontrôlable capable du pire. C’est là qu’intervient Kyla, voisine de Diane et élément clé dans l’équilibre précaire qui va s’installer entre ces trois-là.

Quant à la réalisation, si j’étais au départ sceptique quant au format choisi (on ne voit que le centre et les deux cotés sont de grosses bandes noires), j’ai fini par comprendre (à moitié) ce choix radical. Mis à part cela, j’ai trouvé dommage que Xavier ne s’attarde pas assez sur le fait que Steve ait tout de même commis quelque chose de grave : à savoir brûler au deuxième et troisième degré un autre jeune homme. Dommage, également, que l’ensemble des autres protagonistes ne soient aussi caricaturaux. Comme si Xavier souhaitait nous montrer à quel point « les autres « sont mauvais et que l’amour peut sauver de n’importe quelle situation.

À ce titre, je n’ai d’ailleurs pas compris la fin puisqu’il semblerait que Diane reprenne à nouveau son fils alors qu’elle était croulée de dettes vis-à-vis du procès intenté par les parents du brulé. Donc voilà, il y a ces petits éléments qui viennent un peu gâcher la fête mais, qu on se le dise, « Mommy » est un grand film. De par l’image, de par ses personnages, mais aussi, et surtout, de par sa bande son absolument sublime. À voir si on est pas trop allergique à la caricature facile.

Note YZ : 7/10


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑