Anime

Published on février 9th, 2015 | by Faël Isthar

0

Review : Les Nouveaux Héros – « Parce qu’il faut bien que quelqu’un le fasse »

Hiro Hamada a beau être un pur génie de la robotique, celui-ci est davantage intéressé par les combats illégaux de robots que par l’intégration d’un cursus universitaire en bonne et due forme. Chose que son grand frère, Tadashi Hamada, n’est pas prêt d’accepter : « Tu as un potentiel hyper prometteur et tu le gâches en faisant des combats de robots ? B*tch please ! Suis-moi, j’ai quelque chose à te montrer vite fait ». Et c’est ce « vite fait » qui va, à tout jamais, changer la vie d’Hiro. Car Tadashi est lui-aussi un génie de la robotique et, avec sa bande de copains nerds, ceux-ci forment l’élite des prochaines avancées high-tech. La plus grande fierté de Radashi : un robot infirmer nommé « Baymax ». Il parle, il scanne, il interagit, il est…merveilleux. « J’ai changé d’avis » déclare Hiro les étoiles dans les yeux. C’est tout ce que Tadashi souhaitait entendre.

Big-Hero-6-7

Ce serait mentir que nier l’attente de jouvencelle prépubère dont j’ai fait preuve quant à la sortie de « Big Hero 6 » aka « Les Nouveaux Héros » sur le territoire français. Et autant vous dire qu’il y a eu de quoi être frustré puisque Disney, au lieu de le sortir comme d’habitude à la période de Noël, ne l’a fait au final que deux mois plus tard (date de sortie officielle : 11 février). Alors que le film était sorti en novembre aux US et, comble du déshonneur, s’est récemment permis une sortie Blu-ray. C’est donc la mine renfermée et sombre que j’ai assisté aux premières minutes de « Big Hero 6 »…et autant vous dire que mon état bongon n’a pas duré bien longtemps.

Big-Hero-6-8

Dès le départ, mon « Geek Sensor » a commencé à s’affoler furieusement lorsque j’ai assisté, la bave aux lèvres, à de sublimes combats de robots *_* Lesquels, il faut bien le dire, en envoient autrement plus que ceux qu’on peut voir actuellement. Et vient alors Hiro et son amazing robot au champ magnétique rétro-impulsif *o* C’est le début d’une grande aventure à la fois trépidante mais, surtout, remplies d’émotions. Car « Big Hero 6 » est, mine de rien, assez triste.

Big-Hero-6-9

Big-Hero-6-10

J’ai d’ailleurs été surpris par le drama intervenant au premier quart du film : alors même que je commençais à m’attacher au personnage T_T Un gros coup dur qui permet cependant de lancer définitivement le film au travers de sa mascotte d’ores et déjà cullte : Baymax. Baymax et son « Fist Bump » totalement improbable xD Car « Les Nouveaux Héros » n’est pas seulement un film d’action et de super-héros : c’est surtout un film de valeurs centrées sur le deuil, l’amour, et le courage d’aller de l’avant qu’importe les circonstances.

Big-Hero-6-11

Big-Hero-6-12

Big-Hero-6-13

Tout cela, « Big Hero 6 » le symbolise à merveille au travers d’un cocktail particulièrement détonnant entre scènes d’action et de séquences beaucoup plus intimes et viscérales (notamment au travers du lien tissé avec Hiro). Sans oublier l’humour : liant essentiel entre ces deux deux mondes et qui, ici, est exécuté à merveille. On s’attache à Baymax et puis, surtout, il nous fait rire. Certes, on aurait aimé que les personnages secondaires, hors Tadashi, soient un peu plus approfondis mais qu’importe : ce ne sont pas des coquilles vides.

Big-Hero-6-14

Big-Hero-6-15

Big-Hero-6-16

Big-Hero-6-17

La bande des geek otaku ont chacun leur propre personnalité et le méchant au masque de Kabuki n’est pas bêtement méchant. C’est déjà ça. Quant à la réalisation,elle est MAGNIFIQUE (cette gestion de l’eau O_O) et sublime à merveille la ville fictive de San Frosokyo parée de son design à la croisée entre San Francisco et Tokyo. On a qu’une seule envie : y vivre (-‸ლ) Alors oui, mille fois oui, j’ai adoré « Big Hero 6 » et je le considère comme l’un des meilleurs Disney au monde (le dernier en date que j’avais pu voir était « Toy Story 3 »). Après, tout dépendra des sensibilités de chacun : je suis un geek et, forcément, l’univers me parle davantage qu’un « Frozen » qui, par exemple, ne m’a pas autant fait d’effet.

Big-Hero-6-18

Big-Hero-6-19

Dommage, cela dit, que l’histoire ne soit que trop simpliste par moments et n’emprunte un certain nombre de raccourcis qu’on aurait préféré éviter. Quant à la bande sonore, à base de cordées pop/électro, difficile de faire la moue tant celle-ci s’insère à merveille dans la toile néofuturiste dépeint par « Big Hero 6 ». On aurait aimé quelques morceaux marquants (d’autant plus qu’il n’y a aucune chanson) mais que fi, ce n’est pas l’essentiel. Gardez juste en tête que j’ai déjà envie de revoir Baymax, Hiro et le reste de la troupe. Et pour cause.

Big-Hero-6-20

Big-Hero-6-21

Big-Hero-6-22

Note YZ: 8/10 *Coup de Coeur*

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑