Ciné

Published on décembre 4th, 2014 | by Faël Isthar

0

Review : La French – « Le respect ? Non, moi je respecte pas les gens comme vous »

Marseille, 1975 : la « French Connection » contrôle l’ensemble de la cité phocéenne. Restaurants, bars, casino, boites de nuit…comme toute mafia qui se respecte, les gars de la French viennent rendre une petite visite de courtoisie à chaque commerçant et leur « offrent » une protection en échange d’une contrepartie financière…et d’un endroit où dealer de l’héroïne tranquillement. Résultat : une pieuvre inarrêtable contrôlé par le parrain du milieu Gaëtan Zampa (Gille Lellouche). Tout lui appartient et ce même dans les échelons les plus hauts placés. Seul homme assez fou pour s’ériger contre lui : Pierre Michel (Jean Dujardin), nouveau juge du grand banditisme. Quitte à aller au devant de grands dangers.

Ça doit être l’un des synopsis les plus longs que j’ai rédigé depuis un bail ._. Bref, pour ceux qui en doutaient encore, ne doutez plus : « La French » est une incontestable réussite du genre. À commencer par le casting avec une paire Dujardin/Lellouche impeccable mais aussi des persos secondaires globalement crédibles mis à part lors de quelques rares passages (notamment l’interrogatoire d’un certain Da Costa avec sa femme hm u_u)

Certes, les performances ne percent pas le plafond mais elles restent suffisamment pro pour qu’on croit un minimum aux personnages. D’ailleurs, j’ai trouvé Benoît Magimel particulièrement convaincant dans son interprétation de « Le Fou ». Et dommage que les personnages de Jacqueline Michel (Céline Sallette) et Christiane Zampa (sublime Mélanie Doutey) n’aient pas plus de temps d’écran. Cela aurait permis de s’attacher davantage au binôme Zampa/Lellouche. D’autant plus que le réal, Cédric Jimenez, consacre une large partie à leur développement (notamment le coté humain).

Le manque de développement des persos reste d’ailleurs le seul gros point noir de ce polar (inspiré d’une histoire vraie). Le reste, qu’il s’agisse de l’intrigue, du rythme, des acteurs, de la réal, ou de la mise en scène, varie de satisfaisant à irréprochable. Peut-être aurait-il fallu une bande originale plus marquante cela dit. Quoiqu’il en soit, et si vous aimez le genre, « La French » est une valeur sure. C’était un grand homme, ce juge Pierre Michel.

Note YZ : 7/10

Tags: , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑