Geek

Published on novembre 30th, 2012 | by Faël Isthar

0

Review : Hajime no Ippo Tome 51 – Behold the hell

Enfin, Aoki a réussi à piéger Imae dans son bourbier : feintant l’épuisement, celui-ci a peu à peu récupérer de ses forces alors que celles de son adversaire déclinaient. Le moment parfait pour sortir sa nouvelle arme : celle qui lui permettra d’être sacré champion du Japon. Et évidemment nous ne la dévoilerons pas ici huhu.

L’occasion de finir un combat chargé en stratagèmes fallacieux mais aussi en émotion et cliffhangers. Nul doute que ce combat rend hommage au personnage d’Aoki dans tout ce qu’il a de plus vrai. Une fois terminé, retour vers Ippo, le héros principal tout de même, qui part rendre visite à son vieux rival Sendo pour son comeback sur le ring.

Tout les fans du tigre de Nawa seront d’ailleurs ravis…de même que les fans d’un certain loup de Sibérie. Deux comebacks attendus et qui font vraiment, vraiment plaisir ! Du coté d’Ippo, un nouvel adversaire, ancien partenaire de sparring de Sendo et expert aux contres, semble se profiler. Sendo le prévient : “J’ai déjà perdu quelques fois contre lui. Ses contres pourraient même être meilleurs que ceux de Miyata”.

Encore une fois, Aoki se taille la part du lion sur ce tome avec ce qui s’avère être, pour l’instant du moins, SON combat depuis le début de la série. Rien n’est manqué :ses facéties incessantes, son ambition désespérée pour atteindre la ceinture et surtout sa normalité touchante. Car ce qui est fort avec les personnages d’Aoki et de Kimura, c’est que ce binôme symbolise de la manière la plus juste, et peut être la plus âpre, de ce que traversent les boxeurs dits “normaux”.

Clairement Morikawa excelle dans le traitement et l’évolution de ses personnages. Aussi bien les principaux comme Ippo, Miwata et le grand Takamura mais aussi les seconds couteaux comme Sendo, Wolf ou la paire Aoki/Kimura. Une manière de penser sur le long terme et qui montre aujourd’hui toute sa puissance : on s’est attaché à tout ses personnages et à l’univers d’Ippo. Si bien que ce dernier fait partie intégrante de l’univers manga (bientôt 100 tomes au Japon quand même) !

Rien de bien mauvais à dire sur ce tome en fait : une partie se conclut tandis qu’une autre s’ouvre et que, dans le même temps, nos héros évoluent. Le prochain ennemi d’Ippo a l’air d’ailleurs redoutable et beaucoup plus dangereux que ceux qu’il a connu jusqu’à maintenant. Certes cette partie aurait peut-être dû arriver plus tôt, quelques combats auraient pu sauter, mais le bonheur est tel à la relecture qu’on en oublie bien vite ces lenteurs.

Note YZ : 8/10


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑