Ciné

Published on mai 16th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : Gatsby le magnifique – The Great Gatsby

Quand il est arrivé à New York au printemps 1922, Nick Carraway (Tobey Maguire) projetait de devenir écrivain et participer au grand rêve américain. Mais la désillusion arrive vite et Nick devient finalement modeste courtier. Mais son espoir d’appartenir à la classe haute n’en est pas pour autant brisé et c’est dans ce contexte précis qu’il se met à fréquenter sa cousine Daisy (Carey Mulligan) et son mari Tom Buchanan : riche (et infidèle) comme pas deux.

Mais la connaissance qui va incontestablement le plus apporter à Nick se nomme Jay Gatsby (Leonardo Dicaprio) : millionnaire entouré de mystère et organisant des fêtes fastueuses dans sa demeure. Nick est d’abord surpris de recevoir une invitation personnelle à son égard mais réalise très rapidement que le but de Gatsby est de revoir Daisy avec laquelle il a partagé une idylle amoureuse exceptionnellement forte…à ses yeux ?

Bénéficiant d’une photographie et mise en scène chatoyante de couleurs et de vie, les décors de Gatsby sont quasi-irréels et participent, en coeur avec la bande son asynchronique, à l’ambiance fastueuse et magique du film. Baz Luhrmann impose son cachet surréaliste au film et cela donne un résultat des plus enchanteurs. Le problème se situe de fait ailleurs : à commencer par le montage ou, plus précisément, l’insertion musiques/images. De nombreuses séquences musicales sont ainsi régulièrement coupées : laissant un sentiment de frustration assez net chez le spectateur. On aurait aimé que Luhrmann assume le facteur Moulin Rouge et nous offre de superbes ballets au lieu de ne les porter qu’à moitié.

Mais cela n’est rien par rapport au problème de rythme : pataud, longuet et peinant à nous transporter dans l’ambiance du film. Heureusement, l’histoire en elle-même est belle et on-ne-peut-plus tragique : on a mal pour le personnage idéaliste et désespéré de Gatsby qui nous plonge dans un monde fondamentalement égoïste et ne songeant qu’à son propre intérêt. Coté cast, Di Caprio et ses compères font le boulot sans toutefois se surpasser. Un film à voir donc malgré ses nombreuses longueurs : et proscrivez à tout prix la 3D qui n’apporte rien si ce n’est une perte de lumières et de couleurs.

The Great Gatsby MemeNote YZ : 6/10

Tags: , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑