Ciné

Published on septembre 13th, 2016 | by Faël Isthar

0

Review : Divines – « Si Dieu existait vraiment, il ne nous aurait pas oublié »

Trailer de Divines

Vivant depuis toute petite dans un taudis avec une mère alcoolique et irresponsable, Dounia (Oulaya Amamra) n’a pourtant jamais perdu de vue ses ambitions de réussite. Seulement voilà, Dounia a l’intime conviction que ce n’est pas son BEP qui lui permettra d’avoir une carrière en or. Non, pour cela, il va lui falloir prendre un autre chemin beaucoup plus risqué —> Celui du trafic de drogues. À ses cotés, son amie de toujours, Maimouna (Déborah Lukumuena) ! Prête à la suivre jusqu’au bout du monde (-‸ლ) Il ne leur reste plus qu’à convaincre la boss du quartier, la charismatique et dangereuse Rebecca (Jisca Kalvanda), de leur laisser une chance. « C’est tout ce qu’on te demande ! Je te garantis que tu seras pas déçue ! ».

divines-review-1

Et moi qui m’attendais à voir un film sympathique sur les difficultés liées à l’intégration des banlieues dans la réussite sociétale… Je me suis pris une belle baffe dans la gueule ! Voire un coup de poing tant tous les facteurs sont au vert pour Divines. La réalisation ? Fraiche, spontanée et particulièrement vivante. Le casting ? Les trois actrices principales, Oulaya, Déborah et Jisca sont tout bonnement extraordinaires. Les répliques sonnent vrai et le jeu est naturel. Comme si on avait affaire à un énième reportage sur la vie de trois banlieusardes qui tentent d’exister avec les moyens du bord. Le cadre narratif en plus !

divines-review-2

De même, l’apport du danseur Djigui interprété par Kevin Mischel apporte une véritable bouffée d’air à Divines ! Notamment à travers l’expression du soi ô combien salvatrice dans cet environnement vicié. Puis qu’est-ce qu’on s’attache à ces deux petites malgré les bêtises incessantes de Dounia <3 Laquelle ne se rend pas compte à quel point elle se rapproche peu à peu du non-retour. N’ayant jamais vécu dans un quartier dit « difficile », je ne saurais dire si ce dont témoigne la réalisatrice Houde Benyamina est véridique ou exagéré mais qu’importe ! L’histoire prend aux tripes et fait sourire quasiment tout du long malgré les rappels incessants du danger bien réel auquel s’exposent Dounia et Maimouna. L’un des films les plus marquants de 2016 et probablement le meilleur film français tout court. C’est simple —> Je n’ai aucun défaut particulier à relever tant tout sonne juste. À voir et à revoir !

divines-review-3

Note YZ : 8,5/10 *Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑