Mangas

Published on mai 21st, 2016 | by Faël Isthar

0

Review : Coq de Combat Tome 34 – « Je ne veux pas finir seul »

Coq de Combat Tome 34

Alors que Ryô se réveille dans un nuage de fumée et de cendres, celui-ci réalise que le grand frère du colosse a tout fait exploser ! Heureusement pour lui, Ryô n’a quasiment rien. Un vrai miracle ! Et tandis qu’il se lance à la recherche de ses opposants, Narushima réalise que le dadet est à genoux, une poutre en fer à même le ventre. Ryô aurait pu le tuer…mais non, il n’est plus comme ça. « Hey ! C’est ton frère, non ? Sa vie contre celle de Saki ! ». Voilà, tout est bien qui finit bien. Il ne reste plus qu’à revenir à la maison. Une maison où des gens qu’il aime l’aiment en retour et l’attendent. « Oui…j’ai enfin compris ce qui était le plus important ».

Coq de Combat Tome 34-1

SPOILERS

Damn, je n’avais pas du tout réalisé qu’il s’agissait du dernier tome de Coq de Combat… Ce qui explique pourquoi j’étais persuadé tout, du long du périple de Ryô pour rentrer chez lui, qu’il finirait par s’en sortir. Mais non, malgré plusieurs tentatives et une rage de vivre démentielle, la réalité finit peu à peu par rattraper notre anti-héros. Le sang qui se vide, l’esprit qui se brouille et sans qu’on ne soit parvenu à la prévoir, la mort qui frappe. Une mort d’autant plus cruelle pour Ryô qu’il était enfin parvenu à trouver un sens à sa vie. Une famille. Une vraie, cette fois-ci.

Coq de Combat Tome 34-2

Coq de Combat Tome 34-3

Mais voilà, après toutes les horreurs qu’il a commis (agressions ultra violentes, meurtres, viols…), Ryô avait-il vraiment le droit d’être heureux ? Non, certainement pas. Voilà le message que lui a délivré en silence ce Saro. « Tu mérites de mourir seul, par terre, tel un insecte et sans personne à tes cotés ». Une réalité que se refuse jusqu’au bout d’écouter Ryô. Et un combat pour la vie impeccablement retranscrit par l’auteur Akio Tanaka. Cette justesse… Impossible de ne pas être touché.

Coq de Combat Tome 34-4

Coq de Combat Tome 34-5

Que retirer de ces 34 tomes ? Probablement un seinen sombre, violent et cynique. Accompagné d’une maestria du dessin, d’une maîtrise de l’agencement, d’une qualité d’écriture et d’un travail remarquable sur les personnages (Ryô en premier lieu) qui font que « Coq de Combat » est incontournable. Certes, on aurait aimé que l’auteur ne s’égard pas sur plus de 10 tomes (?!) avec l’arc Tôma puisque celui-ci n’aura concrètement servi à rien. De même, il aurait fallu que Naoto Sugawara soit l’homme qui mette un point final au Coq. D’autant plus qu’il commençait petit à petit à se remettre de ses blessures… De fait, je ne peux pas m’empêcher de penser à une fin précipitée. Qu’importe, ainsi va la vie. Et celle de Ryô, aussi combattif soit-il, vient de s’éteindre alors même qu’elle venait de commencer. Adieu, Ryô.

Coq de Combat Tome 34-7

Coq de Combat Tome 34-6

Note YZ : 8/10 *Coup de Coeur*

Coq de Combat Tome 34-8

Note YZ Finale : 7,5/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑