Ciné

Published on février 12th, 2015 | by Faël Isthar

0

Review : Cinquante Nuances de Grey – « Je vais te frapper six fois, et tu vas compter les coups avec moi »

Anastasia Steele (Dakota Johnson) n’aurait jamais pensé avoir une relation avec le célèbre milliardaire Christian Grey (Jamie Dornan). Encore moins une relation de cet ordre. D’autant plus lorsqu’il s’agit de sa tout première fois. Car M.Grey a des goûts bien particuliers en matière de sexe. Du genre « Dominant » à « Dominé ». Du genre « Sado » à « Maso ».  Du genre…qui fait mal. L’unique question que doit dorénavant se poser Anastasia est la suivante : va t-elle accepter de devenir la soumise de Christian Grey sachant qu’elle est d’ores et déjà tombée amoureuse de cet homme ?

50-Shades-1

50-Shades-2

50-Shades-3

N’attendant rien de particulier de « Fifty Shades of Grey » aka « Cinquante Nuances de Grey », j’ai eu cet avantage de ne pas avoir d’attentes démesurées quant à l’adaptation ciné du roman. Ce qui ne fut pas le cas de la vaste majorité des spectatrices qui, elles, s’attendaient à ressentir un minimum de choses (hm) vis-à-vis de leurs cahiers des charges. Or, si j’en juge les premières critiques et impressions disponibles sur le net : ce ne fut pas le cas. Ou du moins : ce fut mi-figue, mi-raisin.

Et effectivement, Jamie Dornan est sexy mais pas « aussi sexy » que le Christian Grey tel que décrit dans le roman. Lequel est tout bonnement parfait. Peut-être que Ian Somerhalder aurait fait un meilleur Grey ? Nous ne le saurons jamais. Reste que Jamie se débrouille plutôt bien et parvient à adopter ce jeu d’équilibre assez efficace entre froideur, magnétisme et bestialité. Puis il faut admettre qu’il a son petit charisme.

50-Shades-4

50-Shades-5

Quant à Dakota Johnson, c’est déjà un peu plus compliqué puisqu’elle est censée incarner une jeune vierge de 21 ans alors qu’elle en a 25 et en fait 28. Il n’empêche : celle-ci parvient à reproduire le jeu tout plein d’innocence et de maladresse d’Anastasia Steele. Dont le fameux mordillage de la lèvre inférieure qui donne effectivement envie de lui dévorer les siennes. Puis elle est drôle mine de rien :3 Quant à l’alchimie entre les deux acteurs, elle est là, c’est indéniable. Seulement voilà :  Jamie et Dakota ont beau avoir une présence à l’écran, ils ne sont pas « vraiment » Christian et Anastasia. 

50-Shades-6

Dommage vu que tout ce qui est décors, costumes et « chambre rouge » est plutôt réussi. Puis on voit que la bande originale a été soigneusement concoctée. Quant aux scènes de sexe, celles-ci versent davantage dans le « soft » que dans le « hard » et ce n’est pas plus mal. On en montre assez mais pas trop non plus. Surtout : on voit les boobs de Dakota et c’est l’essentiel. Peut-être aurait-il fallu plus de scènes SM cela dit. D’autant plus que le rythme est relativement lent. Quoiqu’il en soit, l’adoption ciné m’a donné le même ressenti que lors de ma review du roman : « plutôt sympa mais pas de quoi s’accrocher au plafond ». If you know what I mean.

Note YZ : 6/10

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑