Quand Angela Merkel tente de consoler une Lycéenne qui ne veut pas « rentrer au Liban »

D’origine libanaise et réfugiée en Allemagne depuis maintenant 4 ans, Reem a failli se faire expulser, elle et sa famille, vers son pays d’origine. Confiant sa détresse à la chancelière allemande, présente dans ce lycée de Rostock pour une session de questions/réponses, Reem n’a malheureusement pas eu la réponse qu’elle attendait. À savoir que malgré toutes les difficultés qu’implique le fait d’avoir à expulser des migrants installés depuis x temps sur le territoire allemand, il n’y a parfois pas le choix.

Reem-Angela-Merkel-1

« Il arrive que nous soyons en incapacité totale d’accueillir une personne de plus, tu comprends ? » assène une Angela Merkel à la hauteur de sa réputation : compréhensive mais avant tout pragmatique. Évidemment, ce n’est pas la réponse que souhaitait entendre Reem et, sous le poids de l’émotion, celle-ci finit par pleurer en silence. Ce qui n’échappe pas à Merkel qui se dirige à nouveau vers elle pour la consoler. « L’un ne va pas forcément sans l’autre » réplique t-elle à son conseiller de communication qui l’enjoignait à continuer sa conférence. En espérant que Reem fasse de longues et belles études en Allemagne. Et à en juger par son accent allemand d’ores et déjà parfait, je sens qu’elle ira loin 🙂

Reem-Angela-Merkel-2

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires