Éco

Published on mai 30th, 2013 | by Faël Isthar

0

Procès Ryanair ou les ravages du low-cost

Travail dissimulé pour 30% de ses travailleurs, salariés auto-entrepreneurs pour 50% : autant dire que Ryanair n’est pas la compagnie aérienne modèle. Et son procès devant le tribunal d’Aix-en-Provence pour enfreinte au droit social devrait aider à mettre en lumière ce genre d’abus. Car en appliquant le droit irlandais en plein territoire français, Ryanair parvient à ne s’acquitter d’aucune charges sociales ou de cotisations retraite.

Nous les clients ne nous en rendons pas forcément compte mais bien souvent, derrière une compagnie low-cost, c’est les employés qui souffrent le plus de cette politique à bas coûts. Ainsi, les autoentrepreneurs sont par exemple forcés de payer leurs costumes, rémunérés à l’heure de vol et tout ça avec un taux horaire fixe et donc une absence totale d’avantages (contrairement à un salarié normal). Espérons que la justice pénalise Ryanair comme il se doit.

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑