Ciné Première Année

Published on septembre 30th, 2018 | by Faël Isthar

0

Première Année : La Médecine ou Rien

« En première année ? Non, pas le temps ! »

Fraichement débarqué de la filière S, Benjamin Sitbon, fils de médecin, se lance dans sa première année de médecine. Antoine Verdier, lui, en est à sa troisième. Il est ce qu’on appelle un « triplant ». S’il échoue à nouveau, ce sera fini ! « J’aurais pu aller dans une autre filière ! Genre dentiste, tu vois ! Mais moi, c’est la médecine ou rien ! ». Et Antoine est loin d’être le seul dans ce cas. Ici, tout le monde veut intégrer la médecine ! Mais le concours est ultra-sélectif. Avec seulement 15% des candidats admis en 2ème année. Voilà pourquoi il faut tout faire pour réussir ! Concentration maximale lors des cours en journée. Les pauses en bibliothèques. Les nuits passées à potasser encore et encore. Et encore ! Or, dans un tel contexte de concurrence acharnée, y a t-il une place pour l’amitié ? « Pas trop, non ! Ce qui compte, c’est d’être dans ces ****** de 15% ! ». Pourtant, Antoine et Benjamin s’entendent plutôt bien. « Tant qu’il ne me dépasse pas… ».

Première Année

Voilà le genre de film français que j’apprécie ! Des dialogues qui sonnent vrai (et non théâtraux). Un jeu d’acteur naturel (bravo à Vincent Lacoste et William Lebghil). Un rythme cadencé, un humour à point et une histoire qui sort des sentiers battus ! Ici, Première Année enchaine les bons points en s’intéressant à un concours qui, non content de créer énormément de stress et de compétition inter-élèves, s’avère inefficace ! La preuve —> Nous faisons aujourd’hui face à une pénurie de médecins à travers toute la France ! Et ne parlons pas des campagnes a.k.a. les fameux déserts médicaux. Pourtant, il a été maintes et maintes fois prouvé que le meilleur des étudiants de médecine ne faisait pas le meilleur des médecins. Et vice-versa ! Heureusement que tout ça changera dès l’année prochaine. Avec la suppression du Numerus Clausus (le mode de sélection qui n’admet que 15% des étudiants) et des concours au profit de partiels classiques.

Première Année

Nous ne dirons pas que Première Année a participé à ce bouleversement des consciences (il arrive un poil trop tard) mais disons qu’il valide ce mouvement ! Ça ne pouvait décemment plus durer.. Dire qu’il aura fallu 45 ans pour que la France réalise à quel point elle faisait fausse route ! Enfin —> La seule chose que j’aurais à reproché à Première Année est sa fin trop conventionnelle et poussive. Il n’y avait pas besoin d’invoquer une telle facilité scénaristique pour arriver au résultat souhaité ! Même si je comprends la démarche et cette nécessité de dire « Hey ! La médecine, n’est peut-être pas faite tout le monde ! ». Socialement, c’est bien vu. Mais, individuellement, est-ce fait pour vous ? Ou ne participez-vous au mouvement qu’afin de vous dire « Hey ! J’ai réussi ma vie, je suis médecin ! Bon, par contre, ça n’a jamais été mon rêve… ». À voir si vous vous intéressez, ne serait-ce que vaguement, à l’enfer de la compétition !

Première Année

7/10

*Coup de Coeur*


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑