Mangas

Published on mai 31st, 2017 | by Faël Isthar

0

Platinum End Tome 05 : « Ma Famille ou rien »

« Bare ! Moi-aussi, je veux des ailes !! » affirme, le regard déterminé, Saki Hanakago. Il faut croire que sa discussion à coeur ouvert avec Mirai a permis de faire éclore une nouvelle personnalité ! Ou plutôt la vraie Saki ^^ Problème —> Pour que Saki obtienne des ailes en vue de prêter main forte à Mirai et M. Nakato, quatre options sont possibles. La 1ère —> Tuer un candidat. Peu en accord avec son éthique… 2e option —> Tirer une flèche rouge sur un candidat qui s’apprête à mourir. Ainsi pourra t-elle récupérer ses ailes en lieu et place du meurtrier. 3e option —> Demander à un candidat en possédant plusieurs de lui donner une paire d’ailes. Compliqué ! 4e option —> Demander à un candidat qu’il lui donne ses ailes avant qu’il ne meurt d’un accident, d’un suicide…ou d’une maladie. « Hm ! » répond Nakato Mukaidô. « Dans ce cas, c’est parfait ! Mon corps est à bout, je te donnerai les ailes lorsque… », « Hors de question !!! » l’interrompt Saki ! « Nous vaincrons Metropolisman ensemble ! En unissant nos forces !! Et il est hors de question que vous vous débiniez !!! ». Ha, voyez-vous ça…

Trop mignon Saki qui décide de faire ce qu’elle peut pour aider Mirai et M. Nakato Mukaidô ^o^ De même pour son ange Bare !! Prêt à explorer la 5e option a.k.a. monter de rang pour obtenir lui-même les ailes désirées ! Mine de rien, le character bonding entre nos trois candidats et leurs trois anges fait effet ! C’est original de voir s’incruster un quarantenaire, père de famille, dans ce petit binôme lycéen formé par Saki X Mirai huhu. Et forcément, ça nous fait craindre le pire pour la suite… Dès son introduction, nous savons que Nakato Mukaidô est condamné du fait de sa maladie. Il le sait et il s’y prépare. Pourtant, que ce soit Mirai ou Saki, qu’il s’agisse de sa petite fille chérie ou de sa femme adorée, personne ne veut qu’il abandonne.

Voilà pourquoi Nakato doit tout donner et ne pas se résigner à mourir ! Tant qu’il lui reste une once de vie, l’espoir est de mise (-‸ლ) Malheureusement, le sort semble s’acharner sur ce père modèle avec la prise en otage de sa famille T_T Comment ? Grâce à un incroyable coup de ****** pour Kanade Uryû —> Hajime Sokotani ._. Lequel est un candidat disposant d’un ange de rang 1, Baruta, et souhaite être le serviteur de Metropolisman. « Il est tellement confiant ! Comparé à moi qui ne suis rien !! ». Psychopathe .-. Très vite, on apprend que Hajime a toujours souffert de sa mocheté et de l’environnement ultra précaire dans lequel il a été élevé. Sa mère disait qu’il était moche et gagnait sa vie en se prostituant Ses camarades de classe lui disaient également qu’il était moche. Tout le temps. Par les paroles ou par le regard. Et puis sa mère a fini par se suicider.

Depuis, et grâce à la flèche rouge qui permet de manipuler 14 personnes maximum, Hajime a refait son visage grâce à la chirurgie esthétique. Mais sa personnalité instable reste la même. Tss ! Je suis sûr et certain que Kanade débarrassera dès qu’il n’aura plus d’intérêt à garder Hajime sous sa coupe. En attendant, le sociopathe au sabre est parvenu à découvrir l’identité de Nakato Mukaidô et à capturer sa famille. Bien sûr, Nakato est tombé tout droit dans le piège et se trouve désormais enfermé dans un labyrinthe de miroirs ! Son seul espoir de rester en vie —> Mirai ! Sauf que ce dernier est pris entre deux étaux —> Hajime et Kanade T_T Raaaaah ! J’ai littéralement bu ce tome xD Et j’avoue avoir craint le pire pour la fille et de la femme de Nakato T_T En croisant les doigts pour qu’un Deus Ex Machina sauve nos deux amis ! Allez, Bare ! On compte sur toi !!!

Note YZ : 7,5/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Back to Top ↑