Santé

Published on janvier 11th, 2013 | by Faël Isthar

0

Pilules de 3e et 4e génération : y a t-il un véritable danger ?

Actuellement, plus de 2,5 millions de femmes en France prennent des pilules dites de 3e et 4e génération. Or, de nombreuses craintes ont été récemment soulevées quant aux risques cardiaques qu’elles pourraient représenter. Ainsi, une jeune femme, Marion Larat, a finit par porter plainte le mois dernier contre les laboratoires pharmaceutiques Bayer et l’ANSM car elle considère que la prise de ses pilules est responsable de son accident vasculaire cérébrale (handicapée depuis à 65% de ses capacités motrices). Depuis cet incident, des plaintes similaires commencent à affluer de part et d’autre.

Il n’y a pourtant aucune preuve suggérant un lien entre les pilules et d’éventuelles troubles cardiaques (AVC, embolies pulmonaires, phlébites ou encore thromboses veineuses) mais les suspicions sont telles que le ministère de la Santé a commencé à lancer des appels aux femmes pour qu’elles changent de moyen de contraception. Qui plus est, Marisol Touraine, ministre de la Santé, a annoncé que les pilules de 3e génération cesseraient d’être remboursées (les pilules de 4e gen devraient suivre dans la foulée).

Attention ceci-dit : il ne faut surtout pas arrêter du jour au lendemain (pour les concernées) mais faire le point avec son prescripteur (gynécologue, médecin généraliste etc) pour étudier les moyens mis à sa disposition. Et les risques peuvent survenir à tout moment contrairement à ce que disent certains spécialistes donc gaffe. Notez par ailleurs que certaines femmes prennent des décisions assez radicales sur le sujet : à savoir ne prendre aucune pilule. Mais quid de celles ne voulant pas nécessairement passer par là ?

Faut-il donc revenir aux pilules de 2ème génération (le standard chez la plupart des femmes) qui, bien que moins risquées, possèdent des effets secondaires embêtants comme la prise d’acné ou de poids ? Encore une fois, c’est à voir avec votre prescripteur. Sachez seulement qu’il est quasi-acquis que ces pilules favorisent les risques cités en amont (notamment si il existe des antécédents familiaux chez les victimes) et qu’il faut donc prendre la situation au sérieuse.

Tags: , , , , , , , , , , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑