OUYA : la 1ère console sous Android

Qui l’eut cru ? Grâce à un crowfunding (l’argent est donné par les internautes) beaucoup plus important que prévu, une petite troupe de geeks a dans l’objectif de concevoir une console Android open-source sur laquelle tout les développeurs (indés ou non) pourraient concevoir et porter leurs jeux.

Et le tout sans royalties à payer ! La contre-partie est qu’il faudra suivre un business model bien particulier : le free-to-play. On en avait parlé dernièrement, cette formule permet de jouer à des jeux de manière gratuite (tels que League of Legends par exemple). La monétisation s’opérant à travers le déblocage de de contenu additionnel (objets rare, upgrade, nouveaux stages, etc).

L’objectif de Ouya sera donc sa facilité d’utilisation et son accessibilité. Ainsi, elle devrait être proposé seulement à 99$ (ce qui n’est rien comparé aux consoles classiques). Basé sous Android 4.0, la console embarquerait une manette sans fil, un processeur Tegra 3 quad-core, 8 go de mémoire flash, l’USB 2.0, le support de l’HD jusqu’à 1080i et enfin le wifi/bluetooth. Reste à voir la stabilité de l’engin et, surtout, le support des éditeurs tiers.

T’oublies de mentionner le sdk qui sera intégré à même la console et qui pourra permettre à tout un chacun de développer son propre jeu (d’autant plus que l’architecture Android commence à être connu). On attendra maintenant de voir si le public visé sera des geeks aimant bidouiller leurs machines et émuler leurs jeux oldies ou bien le grand public grâce à des jeux AAA qui tiennent la route !

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires