Séries Boulevard Des Vies

Published on décembre 15th, 2019 | by Faël Isthar

0

Orange is the New Black S0713 : Le Boulevard Des Vies

Boulevard Des Vies

Ainsi mourut Tiffany Pensatucky Doggett. Éreintée après avoir tout donné pour un système qui n’aura fait que la broyer par intermittences. La dernière fut celle de trop. Bien sûr, ce n’est pas uniquement de la faute de Joel Luschek qui, dans sa bêtise constante, a oublié d’envoyer les papiers qui lui auraient permis d’avoir du temps supplémentaire pour passer son examen GED. Et pourtant, s’il l’avait fait, Tiff ne se serait probablement pas suicidée aujourd’hui. Le lendemain, Suzanne s’est réveillée d’un coup. Et c’est après avoir posé un oeuf sur l’oreiller de son amie que la promesse de lui organiser un « petit-déjeuner en guise de diner » fut tenue. Plus ou moins. […] Au cours de sa vie, Tamika a vu six morts. Cinq personnes qu’elle ne connaissait pas et son chien. « Monkey Dog ? » lui demande Taystee. « Yep ». « Il est mort quand ? Je détestais ce chien pour avoir pissé dans mon putain de cartable au collège ! ». « Il y a quatre ans… Mais il était temps. Il courait dans les murs, ce genre de chose ». « Tiff allait mal, tu sais… Et je la comprends tellement ». Au Boulevard Des Vies, il y a de la joie et de la tristesse. Certaines rues, néanmoins, semblent condamnées à ne jamais baigner dans la lumière du jour.

Comment ne pas verser une larme ? Orange is the New Black, malgré de sacrées longueurs et quelques saisons en trop, restes une expérience à vivre. Et je dis ça en dépit d’une S01 que j’aurai mis plusieurs mois à boucler. La clé ? Ce Boulevard des Vies dans lequel se croisent une myriade de personnages auxquels on finit par s’attacher. En dépit de leurs aspérités. En dépit de leurs faiblesses. En dépit, parfois, de leur cruauté. Bien évidemment, je parle de ces femmes (et quelques hommes) qui ont un bon fond. Certain(e)s, en revanche, méritent d’être pendu(e)s haut et court. Pour détruire autant de vies et avoir fait de ce pays que sont les États-Unis d’Amérique un endroit où il ne fait plus autant bon vivre qu’avant. À moins que cela ait toujours été le cas ? Bien sûr, bon nombre de pays sont pires mais tant d’autres sont meilleurs. Ici, en France, nous avons énormément de choses à réparer mais, fichtre, au moins avons-nous un semblant de protection et d’humanisme à l’endroit d’autrui. Et c’est ainsi que se clôt ce Boulevard des Vies. Avec un bon nombre d’entre elles qui nous quittent pour de bon. Puis certaines qui, par chance et un fragment de volonté, continuent d’avancer. Un pas après l’autre.

Boulevard Des Vies

8,5/10

*Coup au Coeur*

S08 : 8/10

*Coup au Coeur*

Boulevard Des Vies

Boulevard Des Vies

Note De Fin : 8/10

*Coup de Coeur*

Boulevard Des Vies

Boulevard Des Vies

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑