Naufrage du Sewol : « Tu es partie bien trop tôt »

Perdre son enfant avant de s’en aller soi-même est l’un des sentiments les plus effroyables au monde. Un effroi tel qu’il ne peut que vous laisser marqué à vie. Car la perte est incommensurable. Et le trou crée à même votre coeur, à même votre âme, ne sera plus jamais comblé. Vous venez de perdre l’être le plus important de votre vie. Vous venez de perdre votre fille. Vous venez de perdre votre fils. Vous venez de perdre ce qui vous importait le plus au monde. Tout cela à cause d’une tragédie incommensurable qui aurait pu être évitée.

Sewol-1

Je me souviendrai toujours du 16 avril 2014 : ce jour où le ferry du Sewol fit naufrage. 304 personnes, dont une majorité de lycéens, périront noyés à cause de nombreuses erreurs humaines. À commencer par celles du capitaine qui leur avait ordonné de rester dans leurs cabines alors que, lui, s’enfuyait à bord d’un canot de sauvetage. Puis il y a eu cette vidéo. C’est à partir de là que j’ai réalisé à quel point l’horreur était tangible (et profondément humaine). Toutes mes pensées aux victimes du naufrage. Vous êtes parties bien trop tôt.

Sewol-2

Sewol-3

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires