Mangas Amants Maudits

Published on juin 3rd, 2020 | by Faël Isthar

0

Nanatsu no Taizai Tome 38 : Les Amants Maudits

Amants Maudits

Le Roi des Démons est de retour ! Cette fois-ci à l’intérieur du corps de son fils cadet, Zeldris. « J’avais peur que les performances soient moindres par rapport à Meliodas mais ce n’est pas mal du tout ! » se satisfait-il. Prochaine destination —> Le Lac de Salisbury qui s’avère être l’endroit le plus chargé en mana. Idéal pour retrouver au plus vite ses pouvoirs originels. « Mais j’imagine que tu ne me laisseras pas faire, n’est-ce pas ? Fils ingrat ». […] « Père ! » implore Zeldris alors qu’il se retrouve sous son joug. « Rendez-moi mon corps ! J’ai encore des tas de choses à accomplir ! ». « Comme me retrouver, par exemple ? » s’interroge une demoiselle bien connue du prince. Oui. Il est temps que les Amants Maudits se réunissent pour de bon. Avec ou sans illusion.

Amants Maudits

S’il n’y avait pas eu ce focus sur Escanor, soit le meilleur personnage de Nanatsu no Taizai à mes yeux (aux cotés de Ban), ce tome aurait été une déception complète. Il faut dire que faire revenir le « boss final » après une première dérouillée est un choix difficile à comprendre de la part de Nakaba Suzuki. D’autant plus qu’on comprend vite que le Roi des Démons est toujours aussi « faible » comparé à Meliodas qui refuse de se donner à fond pour sauver son frère. S’il disposait au moins d’une personnalité complexe… Mais non ! Je n’ai rarement vu aussi cliché que le Roi des Démons !

« Gneugneu je suis tout puissant ! Gneugneu vous n’êtes que des insectes ! ». Décevant, ahah. J’aurais au moins aimé avoir un volet sur les amants maudits que sont Zeldris et Gerda au vu de la couverture mais il ne s’agit que d’une illusion du paternel. Ceci-dit, vu qu’elle a été libérée, la princesse vampire ne devrait plus tarder à faire son apparition. En espérant un meilleur développement que celui de Elisabeth ! Laquelle devient d’un coup « Elie La Sanglante » alors qu’on ne l’avait jamais vu sous cet angle. Au contraire, Elisabeth a toujours eu un rôle de healer et d’assist plutôt que de frondeuse. Mais soit !

Quant au combat de Ban, King, Merlin, Diane et Gowther contre l’Indura, je m’attendais à davantage de péril ! Plutôt qu’une simple formalité avec Ban qui, maintenant qu’il a passé xxx années en enfer, est capable d’utiliser Courechouse, le fléau sacré. Belle facilité scénaristique, au passage, histoire de nous expliquer pourquoi nous n’avions pas vu l’arme de prédilection de Ban jusqu’à maintenant. À se demander pourquoi on le lui a donné pour commencer vu qu’il ne pouvait pas s’en servir ! Enfin.. Au moins l’Indura a permis de mettre en avant un Escanor vaillant et touchant ! N’hésitant pas à sacrifier sa vie alors même qu’il ne peut plus avoir recours à la Grâce du Soleil. Comme quoi, forme orgueilleuse ou non, Escanor a un Coeur de Lion. Hâte de le voir à l’action ! De là à dire qu’il sauvera également le tome 39, il n’y a qu’un pas ! Gageons que les Amants Maudits apporteront un tant soit peu de substance.

7/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑