My Hero Academia Tome 31 : Les Héros Du Passé

Héros Du Passé
Héros Du Passé

Après la prise de contrôle de All For One sur Shigaraki Tomura, les héros toujours en condition de combattre firent ce qu’ils purent pour empêcher la fuite de l’ennemi. En vain. Protégés par 9 Nomu Near Ends, le chef de l’Alliance des Vilains et la plupart de ses complices réussirent à s’échapper. 3 Nomu furent tués et Gigantomachia ainsi que Master Compress furent arrêtés. Du côté de Ligue de Libération des Supers-Pouvoirs, leur chef, Re-Destro, Apocryphe, Trumpet et la majorité des subalternes furent capturés. Quant au bilan des victimes, aussi bien du coté civil que héros, celui-ci fut dramatique. « Je laisse tomber… » déclare un héros à la vue des corps qui s’entassent sur un champ de ruines. Autrefois une ville sereine et solide. Il y a même pas quelques heures de cela. « C’est plus possible de continuer dans ces conditions ». Hommage aux Héros du Passé.

Héros Du Passé
Héros Du Passé

Il est assez rare pour un shonen d’attester d’une victoire aussi brutale des méchants. D’abord cette litanie de morts puis la fuite de Tomura et celle de All For One (accompagnée de la libération de moult prisonniers dangereux). Ça fait beaucoup ! Mais c’est une bonne chose ! Cela atteste de la dangerosité des évènements et ajoute une dimension réaliste à l’écriture. Bien sûr, il y aurait pu avoir une prise de risque plus grande quant aux Héros du Passé. Notamment au niveau des morts impactantes qui, mis à part Midnight, sont aux abonnés absents. D’ailleurs, parlons un peu de Midnight. Nemuri Kayama de son vrai nom. Sa disparition est un choc, aucun doute là-dessus. Il aurait, ceci-dit, fallu que Kohei Horikoshi, lui consacre davantage de pages. Que ce soit dans les précédents arcs ou celui-ci. De cette façon, l’affect aurait été plus important.

Héros Du Passé

J’aurais également pu citer Crust mais vu qu’il n’a été introduit que récemment, sa mort n’est pas particulièrement douloureuse. Kohei-san aurait pu tuer d’autres personnages majeurs. Gran Torino, par exemple. Voire Shota Aizawa ou d’autres héros moins connus tels que Gang Orca, Fatgum ou Rock Lock. Un mort de Kaachan aurait été particulièrement brutale. Notons tout de même la disparition de Twice du coté des méchants qui, grâce à son Character Building nuancé, est parvenu à susciter de la tristesse.

C’est d’ailleurs l’une des réussites majeures de MHA. Avoir humanisé les méchants au point de comprendre leurs aspérités et les fautes de la société eu égard à leur potentielle intégration. Qu’il s’agisse de Twice ou de Dabi dont le flashback est ici montré, on réalise à quel point les lacunes d’humanité des uns peuvent causer la monstruosité des autres.

À cet égard, l’impact psychologique suscité par cette défaite historique est particulièrement bien illustré par Horikoshi. La plupart des héros, déstabilisés par le passage d’une ère de paix à une ère de guerre, ont préféré déserté leurs postes. Et ceux qui demeurent doivent composer avec de grosses séquelles psychologiques. Cela étant dit, s’il y a une chose de sûre, c’est que les individus qui demeurent sont de véritables héros. Je continue d’être impressionné par la bravoure de Mirko qui, à elle-seule, a permis d’éviter une défaite totale des Héros. S’il demeure une lueur d’espoir aujourd’hui, c’est parce qu’elle n’a pas hésité une seconde à mettre sa vie en danger. Quitte à être imprudente à de nombreuses reprises. Il me tarde de la revoir à l’oeuvre.

Quant aux héros avant l’heure, ces adolescents qui n’auraient pas dû grandir aussi vite, j’ai peur qu’ils ne soient pas à la hauteur des enjeux. Et c’est bien normal vu ce qui leur tombe dessus. Seul Shoto m’impressionne énormément dans sa grandeur d’esprit et sa compassion. S’il y a bien une personne qui peut réparer la fracture symbolique et familiale suscité pare les meurtres de Dabi, c’est lui.

Deku, en revanche, m’apparait plus fragile et engagé dans une fuite vers l’avant très dangereuse. J’aurais pensé que sa rencontre avec les Héros du Passé, les anciens détenteurs du One For All, allait renforcer son mental mais non ! Vu le regard vide qu’il a à la fin de ce tome, j’ai peur qu’il ne soit résolu à faire cavalier seul. Une sorte de Batman. Vivement la suite ! L’un des tomes les plus aboutis de MHA à l’heure actuelle ! Espérons simplement que Kohei-san multiplie les prises de risque par la suite. Vu la noirceur de l’arc qui s’annonce, il le faut.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires