US

Published on janvier 12th, 2015 | by Faël Isthar

0

Montana : Un policier craque en direct alors qu’il vient d’abattre un homme sous meth

Grant-Morrison-Shooting

Pour la plupart des officiers en poste, avoir à tuer un homme n’arrive pas une seule fois dans toute une carrière. Grant Morrison a dû tuer deux fois. Et ce n’est pas chose facile pour quiconque un minimum sensible vis-à-vis d’autrui. Or, dans les deux cas, Grant n’a tout simplement pas eu le choix. La première fois, en février 2013, l’homme qu’il a tué avait refusé d’obéir à ses injonctions et s’apprêtait à sortir quelque chose de sa poche. Ce fut la ligne à ne pas franchir pour Morrison qui l’abat alors de plusieurs balles. Il fut par la suite déterminé qu’il n’y avait rien dans la poche en question. Chose que Morrison ne pouvait pas savoir : il a légitimement cru sa vie en danger.

Quant à la deuxième fois, c’est encore plus probant. À savoir que le suspect était recherché pour meurtre en plus d’être sous meth. Après avoir refusé d’obtempérer, Morrison le tase mais celui-ci tente tout de même de sortir son pistolet. Alors Morrison le tue…et s’effondre en sanglot quelques instants plus tard. Depuis cet épisode, Grant Morrison a raccroché les gants sur le terrain et occupera dorénavant une fonction administrative. Tous les policiers US ne sont pas non plus des ordures finies. C’est parfois un peu plus compliqué que ça.

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑