Monde

Published on novembre 7th, 2015 | by Faël Isthar

1

Maroc : L’Actrice Loubna Abidar Agressée pour avoir joué une Prostituée dans un Film

Le film en question, « Much Loved », avait été interdit de diffusion au Maroc du fait qu’il évoquait les sujets de la prostitution et de l’homosexualité dans le pays. Quant à Loubna Abidar, qui joue le rôle d’une prostituée dans le dit-film, celle-ci fait l’objet de menaces quotidiennes, sur elle et sa famille, depuis la présentation de « Much Loved » au Festival de Cannes en juin dernier. Pire : il y a même des appels à sa mort qui sont diffusés et parfois relayés sur les réseaux sociaux.

Much-Loved-1

Much-Loved-2

Ce qui avait incité Loubna, dans un premier temps, à circuler dans les rues de Casablanca vêtue d’une Burka afin qu’on ne la reconnaisse pas. Quitte à renier ses valeurs au passage. Consciente de ne pas pouvoir supporter cette situation indéfiniment, Loubna décide finalement de ne plus se voiler le visage. Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que cinq individus ne l’agressent alors qu’elle se trouvait dehors et lui entaillent notamment le visage au niveau de l’arcade. Suite à cette agression, plusieurs cliniques auraient refusé de prendre en charge la jeune actrice. De même que le commissariat qui n’aurait pas voulu accepter son dépôt de plainte. À terme, Loubna et sa famille songent à quitter définitivement le Maroc pour un pays européen.

Loubna-Abidar-Agression-Maroc-2

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
anonyme
anonyme
5 années il y a

Ça c’est de la belle pub pour le Maroc: ‘faites un voyage dans le temps et découvrez l’être humain à l’état naturel avant qu’il ne se rende compte qu’il possède un cerveau et, whaoo!!, qu’il peut l’utiliser’.

Courage à Loubna!

Back to Top ↑