Paris

Published on novembre 14th, 2014 | by Faël Isthar

0

Lycée Montaigne : Juste un parent d’élève qui frappe un lycéen avec un extincteur

Dont-laugh

Cela ne vous aura sans doute pas échappé : depuis la mort de Rémi Fraisse, nombreux sont les lycées à s’être retrouvés bloqués histoire de « poursuivre le combat ». Seulement voilà, comme toujours dans ce genre de situation, on se retrouve avec trois camps différents. D’abord, cette poignée de lycéens militants souhaitant bloquer leur établissement afin de supporter cette cause qui est la leur —> on les appelle les casse-couilles. Ensuite, une autre minorité de lycéens souhaitant vivement continuer à suivre les cours et préparer leurs contrôles —> ça, c’est les suceurs.

Enfin, il y a ceux qui font genre de soutenir les casse-couilles en prétendant s’intéresser à l’actualité alors qu’ils ont juste envie de sauter le plus possible d’heures de cours —> ça, c’est le groupe des branleurs (majoritaire). Inutile de préciser que je faisais évidemment partie de cette unité. Sachant que, très occasionnellement, moi et mes amis branleurs faisions mine de participer aux manifestations mais juste 20-30 minutes histoire d’avoir suffisamment faim pour un McDo. Triste jeunesse.

P.S : Le lycéen frappé à l’extincteur va bien

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑