Louvre : Un Militaire Agressé à l’Arme Blanche, L’Assaillant Neutralisé

La brigade de déminage est actuellement sur place et tout le Louvre est fermé. De même que la station de métro «Palais Royal Musée du Louvre » par mesure de sécurité. Tout le quartier autour du musée a été bouclé et une importante opération de police est en cours afin de s’assurer que la menace est écartée. L’agression a eu lieu ce matin à l’intérieur du Carrousel (au niveau des escaliers près de l’entrée). Muni de deux sacs à dos, l’assaillant s’est dirigé à vive allure sur trois militaires Sentinelle et a tenté d’en poignarder un à l’aide de deux machettes. Le tout en criant « Allah Akbar ». Réalisant très vite l’ampleur de la menace, le militaire a ouvert le feu cinq fois et a touché son agresseur aux jambes et au ventre. Ce dernier a ensuite été plaqué au sol et neutralisé. Quand au soldat, celui-ci est légèrement blessé à la tête. L’ensemble des visiteurs a été évacué sans qu’aucun autre incident n’ait été déploré.

Quant au profil de l’assaillant, nous ne savons pas encore s’il s’agit d’un terroriste avéré ou d’un déséquilibré. Une chose est certaine —> La réaction des militaires et des policiers semble avoir été exemplaire. Accomplie dans un très grand sang froid. Le contenu des deux sacs à dos vient d’être fouillé et ces derniers ne contiennent aucune matière explosive. Les visiteurs qui étaient présents dans le musée sont encore détenus dans des sessions du Louvre et vont faire l’objet d’une fouille afin de s’assurer que l’agresseur était seul et non accompagné. Il ne reste plus qu’à attendre les premiers éléments d’enquête afin d’en apprendre davantage sur la nature de cette attaque. La Rue de Rivoli est entièrement vide et si vous êtes actuellement dans le coin, je ne peux que vous inciter à aller voir ailleurs !

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires