Londres : Un stagiaire mort d’épuisement

« On le faisait parfois travailler jusqu’à 6h du matin et ce pendant trois nuits d’affilée » : même si on ne sait toujours pas pourquoi le corps sans vie de Moritz Erhardt a été retrouvé hier dans son appartement londonien, de nombreuses pistes semblent pencher pour un surménage, ou Burn Out, ayant viré au drame. La responsable : une banque de « top investment » qui aurait usé et abusé de Moritz en l’incitant à travailler de jour…comme de nuit. « La base ici c’est 100/110 heures par semaine » témoigne ainsi un autre stagiaire.

Et elle est loin d’être la seul dans ce cas : de nombreuses banques, ainsi que d’autres entreprises appartenant à différents secteurs, font en sorte de laisser des gros sous-entendus par rapport au nombre d’heures supp à faire si vous souhaitez être bien vu de la hiérarchie. Une exigence qui peut très vite tourner au cauchemar : à savoir le « Magic Roundabout ». Une pratique de plus en plus commune consistant à se faire ramener par taxi vers 7  heures du matin, de le faire attendre histoire de prendre sa douche et se changer…pour finalement retourner au travail.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires