Gaming Go Évoli

Published on novembre 26th, 2018 | by Faël Isthar

0

Let’s Go Évoli : Là Où Tout A Commencé

« Un jour, je serai… »

L’attente fut longue et la queue à la Fnac immense ! Vint le moment béni où je fis enfin l’acquisition de ma Switch Edition Pokémon Let’s Go Évoli.

Chronique Rédigée par Kal

Packaging

Un soin tout particulier a été porté a cette édition limitée. La boite en elle même est belle et soignée. On peut sentir que Nintendo a mis le paquet sur cette édition. Je souris bêtement a l’ouverture du coffret et découvre un intérieur tout aussi abouti. Tout est organisé, on ne passe pas 4h a chercher les petits câbles et la notice. On notera cependant que ce n’est pas très écologique bien que le plastique soit recyclable. Après quelques frémissements, je me décide a sortir la console et son dock de leurs étuis respectifs. Je découvre une splendide Switch filigranée au dessin de Pokemon très soigné. Quand au dock, celui-ci est soigné bien que relativement sobre sur la décoration. Un petit manque de relief a mon goût sur les décorations. Dans l’ensemble, un pack Let’s Go Évoli réussi avec un design abouti ! Les fans (dont je fais partie) seront surement ravis ! Vient le moment que j’attendais depuis des mois….

Go Évoli

Lancement de la Console et de Let’s Go Évoli Pré-Installé

Quel bonheur de voir les couleurs Nintendo a l’écran ! Je crée mon compte, l’associe et là…pas moins de 7 mises a jour ! Heureusement celle-ci sont plutôt rapides mais un patch en une fois aurait été apprécié. Plutôt que mettre a jour la console puis le jeu, puis CHAQUE Joycon et enfin la Pokéball Plus. Mon impatience grandit jusqu’a ce qu’enfin le jeu ce lance. Là, je suis ébloui (je joue actuellement en mode dock sur un écran 16/9 de 123cm d’environ une dizaine d’années). Une cinématique tout mignonne ou Évoli m’invite a le rejoindre apparait. S’ensuit le classique mais néanmoins haut en couleur discours du Professeur Chen t’invitant à parcourir Kanto.

Go Évoli

Création du personnage et premier pas

Il est important de noter que Pokémon n’a cessé d’évoluer au fil de ces 20 dernières années. Et je suis heureux de constater que des leçons on été retenues concernant la création de l’avatar dans Let’s Go Évoli. Nous pouvons incarner un Garçon ou un Fille avec 4 teintes de peau différentes. Malheureusement, la personnalisation à ce stade de jeu s’arrête là. Un tour de coiffeur et de colorisation de la tenue aurait été le bienvenu. Une fois mon pseudo et celui de mon rival entré, l’aventure commence -… Je tiens a faire une parenthèse concernant la Pokéball Plus –> Bien que très soignée et ergonomique pour les petites mains, taper son nom pour commencer l’aventure relève du challenge. Il ma fallu recommencer une partie avec les joycon pour réussir plus facilement. Je suis ensuite revenue a la Pokéball Plus. Sans surprise, notre première rencontre avec le professeur Chen se fait dans les hautes-herbes ou celui-ci discute avec des Roucool avant que Évoli n’apparaisse. S’ensuit un rapide tutoriel sur la capture des Pokémon et la récupération de mon Évoli au Labo. Une fois notre rival battu à l’issue de la récupération du Pokédex, je me mets en route pour Jadielle !

Go Évoli

Progression

Avec actuellement 5 heures de jeu, je suis agréablement surpris par l’équilibrage apporté a l’xp lors de la progression. Les premiers combats ne sont guère interessants et font plus office de tutoriel qu’autre chose. Je suis tout autant surpris par le nouveau système de capture emprunté a Pokemon GO. Au final, c’est un gain de temps plutôt que de combattre des Pokémon sauvages pendant des heures à coup de 10xp pour passer Niveau 15 face à Pierre d’Argenta. On apprécie les balades et surtout la vie que ce titre a su insuffler au sein des décors. Les Pokémon sont nombreux et peuvent être esquivés la plupart du temps. Je note l’apparition de Coachs Des Dresseurs sensiblement plus forts que les autres sur les routes que l’on parcourt. Un défi intéressant pour prendre le level nécessaire à la prochaine étape.

Go Évoli

Graphismes

Pour les graphismes je dois dire que c’est avec un plaisir non dissimulé que je parcours Kanto depuis des heures ! M’émerveillant a chaque nouvelle route. Le monde est beau et travaillé malgré des character designs qui pourraient paraitre enfantins pour certains Le tout est fluide et aucun ralentissement, même mineur, n’a été constaté. Les animations des combats sont soignées. La 3D offre une nouvelle perspective a ceux qui n’ont pas connu Pokémon Colosseum sur Gamecube et on sent que Game Freaks a soigné son bébé.

Go Évoli

Musiques

Que dire sur les musiques de Let’s Go Évoli sinon qu’elles ont ravivé la nostalgie de mon enfance ! Je me surprend a fredonner les différentes musiques en parcourant les villes ! Pas de nouveautés de ce coté –> Nintendo a toujours eu a coeur d’offrir de belles bandes originales a ses franchises.

Go Évoli

Gameplay

Après quelques heures de jeu, je peux dire que le gameplay est très agréable. Le fait que n’ayons plus a combattre tous les 2 mètres dans les hautes-herbes et les grottes est très satisfaisant. La rapidité des captures fait qu’on n’a pas la sensation de progresser lentement. Les Joycon et la Pokéball Plus sont presque trop réactifs sur leur gyroscope. Il m’arrive de mettre les doigts dans les yeux d’Evoli en voulant le caresser. Ce qui bien sûr, ne lui plait pas du tout ! Cependant l’immersion est totale, je me retrouve sans m’en rendre compte debout devant ma télé ! La Pokéball Plus a la main en la lançant tel Sacha Ketchum sur ces pauvres Chenipan. La prise en main de la capture n’est pas évidente et la gestion de la distance entre nous et l’écran est TRÈS importante ! Et cela ce complique lorsque les Pokémon commencent a bouger partout. Mais cela offre un certain challenge aux nostalgiques et vétérans de la franchise.

Go Évoli

Go Évoli

Conclusion

Un Let’s Go Évoli qui n’est pas ultra innovant mais apporte son lot de nouveautés en plus d’offrir une parfaite fusion entre Pokémon et Pokémon Go. Je noterai cependant certains petit défauts –> Un léger décalage de l’écran sur mon 16/9. Les textes en bas et à gauche sont légèrement coupés. Peut-être dû à mon matériel vieillissant. La nécessité d’être connecté pour lancer le jeu (en version pré-installée) est contraignante lorsque que nous sommes en déplacement. Autrement, le jeu est très soigné et très prenant ! Je suis conquis à la fois par le jeu et la Pokéball Plus ! Ce sera tout pour moi ! Je suis actuellement à Azuria et la quête pour devenir Maitre Pokémon ne fait que commencer… Attrapez les tous ! Sachant que choper des shiney est plus facile qu’auparavant !

Go Évoli

Go Évoli


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑