Le Conseil Européen part en guerre contre l’espionnage US

Après la révélation que la chancelière allemande Merkel ait été mise sur écoute, un nouveau document, dévoilé par le Guardian, montre une citation d’un dirigeant du NSA qui se féliciterait d’avoir pu espionner pas moins de 35 dirigeants. La liste n’est, par contre, pas donnée. Devant l’ampleur de cette affaire, Paris et Berlin se sont concertés et mis d’accord sur le fait qu’il leur fallait cesser de jouer dans la paume des US.

Résultat : Le Conseil Européen compte prendre tout un ensemble de mesures, de concert avec les 28 pays européens, en vue d’empêcher Washington de fouiner un peu partout. Quant à François Hollande, celui-ci se serait déclaré vexé de ne pas avoir été mis sur écoute et aurait demandé à Obama des explications. Réponse cruelle mais juste de l’intéressé: « Désolé bro mais si je t’ai pas mis sur écoute, c’est parce que tu prends aucune décision ».

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires